Le Village F1

Forum de la Communauté du village F1 / Garanti sans modération
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bilan de l'année, équipes et pilotes. A nous de le faire!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
F1spirit



Messages : 312
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Bilan de l'année, équipes et pilotes. A nous de le faire!   Mar 30 Oct 2007 - 17:28

A chacun de faire son bilan.

Je me lance:

Ferrari: A tout seigneur tout honneur je commence par eux. Impressionnant, c'est le 6ème doublé pilote- constructeur sur la décennie en cours. Du jamais vu. Mais la firme de Maranello dispose des plus puissants moyens de la f1 tout en ayant la bienfaisance de la fia, ce qui en fait un danger mortel pour la f1: elle n'est plus en effet compensée par des problèmes de fiabilité à rallonge ou de changements de direction incessants. L'avenir ne doit pas s'écrire qu'avec du rouge.
Raïkkonen est devenu champion car il était l'homme de la deuxième partie de saison hormis ce maudit circuit de l'eiffel: il est le seul à avoir gagné autant de victoires (4) en ne partant pas de la pole contrairement à alonso (2), massa ou hamilton n'ayant jamais gagné en ne partant pas de la pole. C'est le chiffre à retenir.
Massa; le grand perdant de l'année. Il semblait avoir les cartes de la saison il était le seul des 4 à connaître la maison;mais l'incapacité d'être brillant autrement qu'en partant en pole et en ayant une trajectoire rectiligne sans imprévu (ses 3 victoires insipides le prouvent pleinement) ont bien fait comprendre qu'il ne méritait pas d'être couronné. C'est bien beau d'aligner des temps, la course existe aussi.

Mclaren; Au vu de la saison 2006, quelle remontée! En réalité quelle déception! Elle aurait pu tout gagner, elle a tout perdu. La faute à un espionnage bien trop flagrant pour être passé outre et à une gestion des pilotes problématique. Ron Dennis depuis le départ d'Hakkinen n'arrive plus à gérer le capital humain, après le premier échec d'une paire déjà alléchante Raikkonen- Montoya. Il va falloir vraisemblablement pour Ron devoir accepter la formule du pilote n°1 et 2.
Et pourtant l'équipe aurait mérité quelque chose: pour sa fiabilité presque parfaite et le sans faute dans les erreurs de stand, alors que c'était son talon d'achille depuis les années 2000. Elle s'est même permise de corriger ferrari sur ce terrain. Combien de temps Mercedes va- t- il continuer à accepter cette série d'échecs?
Hamilton: le nouveau prodige de la f1. A peine arrîvé, et déjà presque couronné. Incroyable. Oui mais ses victoires pâtissent d'un je ne sais quoi de manque de panache (toutes en partant de la pole) et une complaisance en fin de saison de la fia et de maclaren ternit le tableau de terminator.
Avec l'expérience, il sera à coup sûr champion un jour mais on espère y voir la manière, ce qui manquait un peu cette année. Et puis un rookie champion du monde, cela ne fait pas sérieux.
Alonso:On avait crié au fou quand l'espagnol est parti chez maclaren. Le voilà troisième à un point du titre alors que renault a coulé. Bien joué?
Pas tout à fait: le grand espagnol des deux années précédentes à un peu baissé de pavillon, ne supportant pas qu'un jeunot vienne marcher sur ses plates bandes. Du coup il a perdu son légendaire calme asturien et a un peu pété les plombs. Une belle victoire à monaco et une autre au nurburg sont quand même au tableau de chasse.

BMW: De la cinquième à la troisième place, quasi intouchable toute la saison. Beau bilan avec quelques podiums et quelques cadors de la première division battus. Cela étant dit, l'équipe a connu trop de pépins mécaniques et n'a pas su vraiment progressé tout au long de la saison. S'il veut se mesurer à ferrari l'an prochain, il faudra encore un effort.
Heidfield: le cinquième homme de la saison. Enfin une voiture à sa mesure. Il aura fallu le temps mais une fois prise, il n'a pas fait de demi- mesure: il a dominé kubica, a accroché quelques pointures, des podiums...
Bref nick le discret a montré qu'il avait de l'étoffe de pilote régulier et rapide. Il manque encore un exploit pour qu'on le mette en avant.
Kubica: le polonais est fantasque et on aime cela. Même s'il a eu chaud au canada, il a aussitôt retrouvé sa grinta au gp suivant. Mais globalement face à la rigueur germanique de nick il a n'a pas su se mettre brillant et constant à la fois. Il va falloir corriger le tir l'an prochain.

Renault: Les lendemains risquèrent d'être dur. Ils le furent, pas de victoire mais l'écurie française est quatrième, fiable avec un podium. Pour une année de transition, ce n'est pas si mal. Sans les deux derniers gps l'équipe a marqué des points à chaque reprise. De quoi patienter avant de revoir alonso l'an prochain, enfin espérons pour elle.
Kovailanen: Après un début de saison difficile, le finlandais a su se montrer rapide, coriace et régulier. Un beau tâcheron mais il manque le petit plus qu'attendait le team, qui ne peut avec ses moyens gagner sans un très bon pilote. M'est avis qu'on ne compte pas sur lui pour cela. En tout cas pas pour l'an prochain.
Fisichella: il a fait illusion le temps que kovailanen émerge. Ensuite le trou noir. Au revoir et définitivement j'espère.

Williams: ouf! l'équipe a arrête son déclin qui semblait prémice de mauvaises augures. L'équipe a retrouvé la fiabilité et un certain niveau de performance en pouvant aller chercher les points quasiment à chaque reprise. Et au final, Rosberg bat les béhème. De quoi espérer de nouveaux lendemains qui chantent? Oui enfin sans un partenaire moteur, on ne voit pas comment aller beaucoup plus haut.
Rosberg: Il avait montré le bout de son nez l'an passé mais était encore trop irrégulier. Cette année il l'est, a su faire de beaux dépassements: derrière son image de britney au pays de la f1, il a du père dans les veines. Dommage que sous la pluie ce soit une autre histoire sinon il serait déjà dans un baquet d'un top team.
Wurz: le papy a fait de la résistance. Surtout par chance, un peu par expérience. Mais au bout d'un moment cela ne fait plus illusion. Lui au moins a compris qu'il fallait mieux partir, n'est ce pas fisicho et rubhinio?
Nakajima: trop court pour faire un bilan; mais il sait conduire, fait des strikes en vrai japonais, bernie a intérêt à le garder, ça fait du spectacle.

Red Bull: Vu les moyens la place occupée n'est pas encore satisfaisante. il est vrai que merlin l'enchanteur alias newey a débarqué un peu tard. Ajoutez à cela une série de problème de boîte de vitesse impressionnante pour ce niveau. En fait sans le GP d'Europe le bilan aurait pu être le plus mauvais de l'équipe, c'est dire qu'il faudrait pas seulement mettre de l'argent dans les bimbos.
Coulthard:Super papy continue sa route, et bien qui plus est. Pourtant il avait à faire à plus coriace avec webber mais l'écossais garde suffisamment de red bull pour le contenir. Encore une saison de gagnée dans le grand cirque mais pour faire quoi au juste?
Webber: La poisse mêlé à un grand talent et parfois un petit côté brouillon. La preuve en Europe, il a même falli louper son premier podium depuis belle lurette au dernier tour. Rien de nouveau sous le soleil donc, on voit mal comment le pourtant si sympathique australien pourra décoller un jour.

Toyota; depuis la belle saison 2005 le navire coule petit à petit. Les pilotes, la voiture avec toujours l'éternel problème de grip, rien ne marche vraiment. Seule la fiabilité est au rendez- vous. Pire williams équipé du même moteur mais assurément pas des mêmes moyens a fait mieux qu'elle.
Trulli; le pilote italien si sympathique garde une sacrée valeur en qualif. Mais en course c'est devenu un véritable chemin de croix. La faute à pas de chance? Au bout de plusieurs années de f1, l'excuse ne tient plus. Il est sur la pente descendante.
Heureusement pour lui, Ralf Schumacher est encore pire: une vraie saison de merde. Il ne sera plus dans cette équipe l'an prochain, mais son nom magique devrait lui faire encore aligner un baquet.

Toro Rosso: Une histoire à la Minardi: une saison calvaire, des problèmes mécaniques à répétition, une direction qui retourne la faute à ses pilotes voire carrément se bastonne avec. Et puis le miracle: à deux gps de la fin, l'équipe montre un autre standing et fait une course irréprochable en chine: 8 points dans la poche, ce qui permet à l'équipe de faire un bilan trompeur, le meilleur de l'écurie et de minardi depuis 2005. Pas de quoi pavoiser pour Bourdais qui s'embarque dans un aller simple pour l'enfer.
Speed: Au bout du rouleau, il fut achevé par son directeur sportif. Un bon lynchage ya que ça de vrai dans la f1 moderne!
Liuzzi: Du boulot correct, rapide et rugueux. Pas de quoi lui en tenir rigueur face à la voiture poubelle, et ce malgré que la direction lui ait dit dès le milieu de la saison qu'on ne voulait plus de lui. Pas très sympa.
Vettel: on attendait de voir le jeunot ailleurs que sur une bmw pour voir le potentiel du dentiste. On n'a pas pu rigoler, il fut présent et même sacrément présent sous la flotte. Il sera intéressant de voir la comparaison avec Bourdais.

Honda: pas de sponsor titre, un barichello en maison de retraite, deux moteurs qui pètent pour finir, une avant avant dernière place acquise à l'arraché devant super aguri, bref ri di cu le!
Seul Button a émergé du chaos: dès qu'il en avait la possibilité il a su aggriper les points. Mais un pilote dans un bateau en naufrage ça fait pas le poids; il va falloir un grennelle de l'environnement chez honda également.
Barichello; et dire qu'il va battre le record de gps disputés. Même patrese en 1993 était plus fringant.

Super Aguri:Après une première saison honorable, le bon docteur Suzuki en solutions improbables a réussi un autre tour de force: profiter d'un bon châssis honda 2006 pour en tirer quelques points supplémentaires. Ensuite au fil de la saison, cela n'a pas pu tenir. Et avec le chassis de merde honda 2008, les lendemains devraient être sombres.
Sato:une première partie de saison superbe. Rapide et régulier sans trop brouter l'herbe et cinq points dans la besace. La suite hélas ne l'a pas permis de se montrer avec sa machine, mais cette éclaircie après une saison 2006 cauchemardesque a dû lui faire plaisir. Et moi avec.
Davidson: même si son score est nul et vierge, il a su à plusieurs reprises mater sato. C'est assez rapide et régulier, et puis il vaut mieux ça qu'un ide lâché dans la nature.

Spyker: Et oui toutes les équipes de f1 ont marqué de point cette année. Certes sur tapis vert mais le petit prodige allemand et quelques bonnes perfs de l'équipe qui va encorechangerdenom montre que cela n'était pas volé. Sans oublier le sacré coup de l'eiffel. Malheureusement encore un changement de proprio, ca risque de miner le début de décollage qu'elle pouvait espérer.
Sutil: du beau sous la pluie et le sec. Un talent c'est sûr. Espérons que la f1 va le faire hisser vers le haut de la promotion, sinon ce serait du gâchis. Un premier point mérité dans une équipe où c'était sacrément galère d'y arriver.
Albers: après quelques saisons où il a fait illusion, il a compris que face à un cador il ne ferait pas le poids. Et dans une équipe où chaque sous compte, la sanction est immédiate: viré.
Winckhelock: un bon coup dans l'eiffel. Mais pour juger sa performance, il aurait fallu lui donner un peu plus sa chance. Moi je lui donnerai un tour de manège supplémentaire.
Yamamoto:yam' réussit même dans des conditions difficiles sur le mouillé à ne pas se planter et à faire hara kiri: cela lui a permis de survivre jusqu'à la fin de saison hormis le lâcher de fisichella. Mais après?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony

avatar

Messages : 2316
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27
Localisation : Saint-Doulchard (18)

MessageSujet: Re: Bilan de l'année, équipes et pilotes. A nous de le faire!   Mar 30 Oct 2007 - 19:11

Je n'ai fait que les pilotes...Pardon pour le pavet.

Adrian Sutil : Le meilleur débutant de l’année si vous enlevez l’«Autre». Certes la Spyker ne fut pas toujours une charrette, mais la constance de l’Allemand fut remarquable. De même la façon dont il a ridiculisé ses équipiers successifs. La première étape vers les sommets étant franchie avec succès, il lui reste à quitter le Machin orange au plus vite.

Christjian Albers : Albers savait conduire une F1 et c’était à peu près tout. Au revoir et à bientôt de retour en DTM.

Sakon Yamamoto : A défaut d’être rapide, on saura gré à l’Amiral-couturier de luxe d’avoir réussi à finir presque toutes ses courses.

Takuma Sato : Il fut un temps où Sato semblait être en passe de devenir le digne successeur du grand Andrea de Cesaris, le Cyril Rool de la F1. Mais il faut se rendre à l’évidence : Sato est devenu un vieux briscard, et ça lui réussit plutôt bien (d’un point de vue performance, pas d’un point de vue comique). Malgré tout, si l’an dernier il avait porté à bout de bras la fragile équipe Super Aguri, il a tout de même du se farcir un Davidson plus coriace que prévu. Donc si le Nippon est de toute façon assuré de rester en F1 pendant dix ou quinze ans, il faut quand même qu’il essaie de rester maître chez lui, non mais sans blague…

Anthony Davidson : Assez transparent en début d’année, le Britannique a par contre fait une bonne seconde partie de saison en prenant légèrement l’ascendant sur son Tennō Heika d’équipier. Espérons que cela lui permettra de rester en F1 l’an prochain. De toutes façons, Davidson restera un troisième couteau, accordons lui au moins cela.

Jenson Button : Quel drame. Button, c’est quand même l’un des meilleurs pilote du plateau, l’un des plus sûrs, mais c’est aussi l’ex-futur champion du monde. Devenu has-been, il est désormais obligé pour briller d’attendre des jours meilleurs de la part de Honda. Pas de quoi être serein.

Rubens Barrichello : Le Brésilien a-t-il couru cette saison ? Je crois plutôt qu’il s’est reconverti en testeur de casques futuristes. Inexistant depuis maintenant trois ans, celui qui voulait succéder à Ayrton Senna va finalement remplacer Riccardo Patrese au Panthéon. Prière de ne pas rire.

Vitantonio Liuzzi : Et si Gerhard Berger avait finalement commis une injustice ? Franchement, Liuzzi, dont la carrière en F1 va sans doute s’arrêter là, ne mérite pas cela. Evidemment, l’Italien n’a pas été irréprochable en 2006 et 2007, mais il a aussi été très loin d’être ridicule au volant de voitures plus que médiocres. Il a également moins souffert que prévu de l’arrivée de Vettel en le dominant en vitesse pure. Il a su également saisir les occasions de marquer des points quand il le fallait, comme on l’a vu à Fuji et Shangaï. Bref, c’est peut être la perte la plus dommageable pour la F1 en cette fin de saison.

Scott Speed : Il est difficile de se prononcer sur l’Américain vu le matériel qu’il avait à disposition. Il était quand même un cran en dessous de Liuzzi. Ajouté à cela un caractère de cochon, et il était bon pour la charrette des condamnés. La F1 est intraitable avec ceux qui ne sont pas d’emblée des Alonso ou des Hamilton.

Sebastian Vettel : Sans doute un futur tout bon celui là. Encore un peu juste et inconstant, sa course de Shangaï a quand même été superbe, digne d’un briscard de 36 ans. Bourdais risque de souffrir, au moins au début.

Ralf Schumacher : Heu…au moins un éclair de génie cette saison de la part de Monsieur : faire croire qu’il a quitté de Toyota de son plein gré. Il n’a donc pas tout à fait perdu la main en matière d’imposture.

Jarno Trulli : Contrairement à son collègue, Jarno a encore fait semblant de courir, du moins les samedi. Allez, encore deux ans avant une retraite bien méritée. Et encore un grand merci à Toyota d'exister.

Mark Webber : L’Australien aurait-il eu du nez en signant chez Red Bull ? L’ex-espoir de 31 ans peut espérer avoir une trajectoire proche de celle d’Heidfeld si la paire Red Bull-Newey poursuit sa progression. Pour la première fois depuis longtemps, il peut entrevoir la saison suivante avec optimisme.

David Coulthard : Il est encore là lui ? En cette époque où les pilotes trentenaires font un peu pitié, leur aîné est quand même celui qui s’en sort le mieux. DC, s’il est amorphe quand rien ne va (mais il a toujours été comme ça), arrive à sortir le grand jeu dans des conditions particulières (c'est-à-dire la pluie). Pas verni lui aussi cette saison, l’Ecossais peut encore connaître une ou deux bonnes années, si Red Bull confirme ses progrès (et améliore la fiabilité de sa boîte de vitesse pour 2008…)

Alexander Wurz : Choisi par Sir Franck faute de mieux, l’Autrichien s’est complétement ramassé et n’a rien compris au nouveau système de qualifications. On peut néanmois lui être gré de sa lucidité en décidant sagement de ne pas insister (mais non je ne vise personne d’autre).

Nico Rosberg : Après une année à faire un peu tout et n’importe quoi, le jeune Allemand (encore un !) a franchi un cap cette année, bien aidé par une équipe Williams en regain de forme. Cependant, il est encore assez loin de la maturité, comme l’ont montrées quelques erreurs ici ou là (à Sakhir ou sous la pluie). Serait-ce une bonne chose pour lui d’aller se frotter à Hamilton chez McLaren ? On peut quand même en douter, car Nico n’a pas l’air du genre à se laisser marcher sur les pieds. Enfin, on verra.

Giancarlo Fisichella : Pauvre Fisico. Laminé par Fernando Alonso, brisé par Jean-Pierre Kova, on aurait presque pitié de lui. Peut-être pourra-t-il connaître une seconde jeunesse, à l’instar de Coulthard, dans une équipe inférieure, genre Williams.

Heikki Kovalainen : Plus que médiocre en début d’année, l’autre Finlandais s’est bien réveillé ensuite, jusqu’à porter sur ses frêles épaules les (petits) espoirs de Renault. Malheureusement pour lui, voilà qu’Alonso revient chez le Losange, le couteau entre les dents. 2008 sera donc peut être encore plus décisive pour lui que cette première année. A moins qu’il n'aille chez McLaren. Mais il y souffrira aussi. Dur choix...

Robert Kubica : Bien, mais peut mieux faire. Le Polonais, après avoir prouvé l’efficacité du système HANS et de Jean-Paul II, a confirmé son statut d’espoir et de dur à cuire. Mark Webber peut en être jaloux. Malgré tout, contrairement à ce que l’on pressentait, il n’a pas encore pris la mesure d’Heidfeld, plus coriace que prévu. Patience…

Nick Heidfeld : Toujours aussi plat, l’autre meilleur ami d’Alonso a tout de même fait une superbe saison peuplée de courses ennuyeuses pour lui, n’ayant personne à attaquer ou à semer, à part son fougueux équipier. En fait, que Heidfeld soit un très bon pilote très solide, ça fait des années qu’on le sait. La question est : peut-il s’élever au niveau d’un champion du monde ?

Felipe Massa : C’est paradoxal. Le Brésilien a fait une très belle saison, et a en même temps montré ses limites. Je m’explique. Si, comme Monsieur Frère quand il était en F1, le Brésilien est absolument imbattable quand tout marche, il perd légèrement pied quand la situation s’envenime. De plus, après avoir bien maîtrisé un décevant Raïkkonen jusqu’à l’été, il n’a ensuite pas pu faire grand-chose pour contrer le retour du Finlandais, qui reste ainsi un étage au dessus s’il fallait établir un classement des meilleurs pilotes. Pas de quoi pleurer pour autant, mais Massa est encore loin du niveau d’une champion du monde. De là, même problématique que pour Heidfeld. Vous avez trois ans pour répondre avec en intro «L’agonie du Todtisme», développement et conclusion.

Kimi Räikkönen : Pauvre Kimi. Il est enfin champion du monde, et malheureusement pour lui, ce titre aura toujours un parfum suspect à cause de l’affaire de l’essence des Williams et des BMW. Il n’est pas vraiment utile de revenir en détail sur son parcours. Après un début plus que médiocre, ponctué de quelques erreurs, il a réussi à relever le manche à la mi-saison pour s’imposer après Spa comme n°1 aux yeux du pragmatique Todt et bénéficier des avantages de ce statut. Après, c’est de l’opportunisme pur, comme John Surtees en 1964. Mais il ne faut pas oublier qu’il a eu son lot de soucis techniques qui lui ont fait perdre de précieux points par rapport aux pilotes McLaren. Un sacre inattendu vu que Kimi n’a sans doute pas fait sa meilleure saison, mais mérité au vu de sa déjà longue carrière.

Fernando Alonso : Je n’ai pas envie de revenir vraiment sur les performances en piste de l’Espagnol cette saison. Alonso a perdu le titre à cause de ses bourdes en début d’année et de son accident de Fuji.
Le plus intéressant c’est évidemment de parler de sa situation chez McLaren et par rapport à son équipier. Il n’est évidemment pas question de remettre en cause son talent, il reste pour moi le meilleur du plateau à l’heure actuelle. Mais le fait est que Alonso a laissé des plumes dans son aventure outre-Manche et que, appelons les choses comme elles sont, il a subi le premier grand échec de sa carrière. Alors on ne va pas refaire complétement l’histoire des relations Hamilton-Alonso. Personne n’est totalement innocent dans cette histoire, et il semblerait que Ron Dennis n’est pas su gérer cette affaire. En gros, je pense qu’Alonso n’a pas vraiment tout de suite compris qu’il n’était plus chez Renault, s’est énervé en se rendant compte que l’autre avait visiblement plus d’aisance que lui et s’est vite replié sur lui même, son sale caractère aidant, allant jusqu’à témoigner contre son équipe, ce qui a du ravir Hamilton qui savait dès lors qu’il avait gagné la partie. Et puis nul doute que l’Anglais, qui semble très habile à gérer ses relations, en aura profité pour mettre définitivement Dennis et l’équipe dans sa poche contre un "traître". Mais il faudrait être idiot ou boy-scout (qui a dit pléonasme ? Large Sourire ) pour ne pas le faire. Alonso a manqué de jugeotte...

Lewis Hamilton : Bah…que dire à part des banalités ? Oui, c’est un futur grand, il a mené sa saison de main de maître jusqu’au flop des deux dernières courses, etc…Maintenant il est vrai que le personnage peut énerver. Ne pouvant encore l’attaquer sur son pilotage, on l’attaque sur son comportement hors-piste. C’est compréhensible, mais, hélas, la F1 est bel et bien un monde de requins sans pitié et il semble que Hamilton soit très bien doté dans ce domaine. C’est l’air du temps…


Dernière édition par le Mar 30 Oct 2007 - 21:31, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greencreeper
Obi-Wan "Ben" Kenobi
avatar

Messages : 2839
Date d'inscription : 03/09/2007
Age : 36
Localisation : Lyon (Rhône)

MessageSujet: Re: Bilan de l'année, équipes et pilotes. A nous de le faire!   Mar 30 Oct 2007 - 19:22

Excellente intervention, Tony. Super

Néanmoins, en te lisant au sujet de Raikkonen, j'ai trouvé quelque peu paradoxal que tu écrives ceci:

Tony a écrit:
Kimi Räikkönen : [...] Un sacre inattendu vu que Kimi n’a sans doute pas fait sa meilleure saison [...]

Ne pourrait-on pas définir la meilleure saison d'un pilote comme étant celle où ce pilote réussit à obtenir un titre mondial? En dépit des résultats nets, chiffrés?

_________________
La seule défense de la liberté d'expression est son utilisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coyote37

avatar

Messages : 1381
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 24
Localisation : Tours/Rennes

MessageSujet: Re: Bilan de l'année, équipes et pilotes. A nous de le faire!   Mar 30 Oct 2007 - 19:24

Là, Green : c'est nul Mr Green
Les chiffres ne sont qu'une indication, et l'on peut te contredire par les chiffres:
Raikkonen a gagné bien moins de courses qu'en 2005.

Il a gagné par un scenario assez exeptionnel au Bresil, mais il n'a pas fait sa meilleure saison.

_________________
c.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greencreeper
Obi-Wan "Ben" Kenobi
avatar

Messages : 2839
Date d'inscription : 03/09/2007
Age : 36
Localisation : Lyon (Rhône)

MessageSujet: Re: Bilan de l'année, équipes et pilotes. A nous de le faire!   Mar 30 Oct 2007 - 19:27

Oui, justement, je pose la question en mettant volontairement de côté les victoires, et autres statistiques "valorisantes", pour ne regarder la situation que sous le seul angle de l'obtention du titre mondial.

_________________
La seule défense de la liberté d'expression est son utilisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9237
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Bilan de l'année, équipes et pilotes. A nous de le faire!   Mar 30 Oct 2007 - 19:46

IL a un jolie brin de plume le Tony Super
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9237
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Bilan de l'année, équipes et pilotes. A nous de le faire!   Mar 30 Oct 2007 - 20:12

Commençons par le quartet infernal :

• Raikkonen :

Tout fini par arriver, le si charismatique scandinave a fini par être titré. Se ne fût pas sa plus grande saison mais il a su être au bon endroit pour bénéficier d’un concours de circonstances un rien aider par les manigances de son écurie et l’abnégation de son équipier.

Il nous a surtout donné cette saison une belle leçon de maitrise de soi. Confronté a des difficulté d’adaptations à la donne pneumatique et a son écurie, semblant avoir a souffrir de la comparaison avec son équipier, il a pris sur lui et a patiemment attendu de retrouver son rang par la seule force de son talent et de son travail.

Remarquable de force de caractère, rien que pour cela il mérite largement un titre hélas entaché de bien des manipulations auxquels il est complètement étranger.

Raikkonen fût incontestablement le plus élégant des pilotes de pointe cette saison, ce qui au vu de la nature de son encadrement est un remarquable exploit.

• Hamilton :

Il me faut reconnaitre qu’a l’intersaison je ne donnais pas chère de la peau du britannique.
Débuté dans une équipe de premier rang, avec un niveau d’attente exceptionnel de la presse et du peuple britannique, tout en devant cohabiter avec un double champion en titre réputé inébranlable, relevait plus pour moi du cadeau empoissonné que de la faveur.

Et dés la première course il me fallut reconnaitre mon erreur : ce garçons était non seulement ce que j’avais vu de plus prometteur débuter en GP depuis MS, mais il faisait de plus preuve d’une maturité et d’une intelligence remarquable.

Il tint la pression redoublé de part son statut de potentiel champion du monde d’une manière plus qu’étonnante et ne fût dramatiquement déstabilisé qu’au travers du lynchage de son écurie et de l’envenimement absolu des relations avec son équipier.

Hamilton fut cette saison le prétendant au titre abordant la fin de saison dans les plus mauvaises conditions au sein de son écurie qu’on puisse imaginer.

Et lui et son écurie flanchèrent, ce qui au vu des circonstances n’a de surprenant que le fait d’avoir eu lieu si tardivement.

Une saison remarquable, d’autant plus que ce garçon semble en avoir encore pas mal sous le pied. S’il ne prend pas la grosse tête et affute ses armes, ce sera le gros client des années à venir.


• Alonso :

La déception de la saison. Ce pilotes qui par deux fois avait montré sa force dans l’adversité a cette saison montré ses limites.

Pour être au mieux de sa forme, il lui faut être materné par une écurie lui donnant toutes attentions.

Il n’a pas supporté d’avoir à partager ses jouets avec Hamilton et au lieu de suivre l’exemple remarquable d’un Raikkonen, il a préféré tapé des pieds, casser son jouet et bouder.

Il devrait être le champion du monde 2007 et il est le seul responsable de son échec.

• Massa :

Une très belle saison du Brésilien qui confirme son statut de meilleur des seconds couteaux. Imbattable quand les conditions lui sont favorables, il lui manque ce rien de talent pour aller au delà.

A force de travaille et d’application, ce garçon pourrait finir par remporter un titre sur un concours de circonstances.

Mais il risque fort de devenir le porteur d’eau de Raikkonen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nonu

avatar

Messages : 1460
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 31
Localisation : Metz ou Paris

MessageSujet: Re: Bilan de l'année, équipes et pilotes. A nous de le faire!   Mar 30 Oct 2007 - 22:45

Du vu et revu Roulement des yeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9237
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Bilan de l'année, équipes et pilotes. A nous de le faire!   Mar 30 Oct 2007 - 22:48

T’inquiète pas, je considère toujours Alonso comme le meilleurs des pilotes en activité, juste devant Hamilton Large Sourire Clin d'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nonu

avatar

Messages : 1460
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 31
Localisation : Metz ou Paris

MessageSujet: Re: Bilan de l'année, équipes et pilotes. A nous de le faire!   Mar 30 Oct 2007 - 22:56

La n'est pas la question, je parlais du topic en entier!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9237
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Bilan de l'année, équipes et pilotes. A nous de le faire!   Mar 30 Oct 2007 - 22:58

Ça fait une synthèse.

Allez lances-toi Clin d'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nonu

avatar

Messages : 1460
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 31
Localisation : Metz ou Paris

MessageSujet: Re: Bilan de l'année, équipes et pilotes. A nous de le faire!   Mar 30 Oct 2007 - 23:11

Non j'ai deja repeté plus de 100x ce que je pense de chacun des pilotes qui meritent de voir leur situation résumée Clin d'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9237
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Bilan de l'année, équipes et pilotes. A nous de le faire!   Mar 30 Oct 2007 - 23:12

Synthétises cela Clin d'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nonu

avatar

Messages : 1460
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 31
Localisation : Metz ou Paris

MessageSujet: Re: Bilan de l'année, équipes et pilotes. A nous de le faire!   Mar 30 Oct 2007 - 23:13

Pas ce soir en tout cas je suis crevé Taquin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
F1spirit



Messages : 312
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Bilan de l'année, équipes et pilotes. A nous de le faire!   Mer 31 Oct 2007 - 11:30

merci de ne faire aucun commentaire sur le mien
on fait un effort et tout le monde s'en tape
ça fait plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laetitia

avatar

Messages : 770
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 32
Localisation : Colmar

MessageSujet: Re: Bilan de l'année, équipes et pilotes. A nous de le faire!   Mer 31 Oct 2007 - 11:45

on parle jamais des trains qui arrivent à l'heure Mr Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan

avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 28
Localisation : Vannes - Bretagne

MessageSujet: Re: Bilan de l'année, équipes et pilotes. A nous de le faire!   Mer 31 Oct 2007 - 12:05

Tony a écrit:

Robert Kubica : Bien, mais peut mieux faire. Le Polonais, après avoir prouvé l’efficacité du système HANS et de Jean-Paul II, a confirmé son statut d’espoir et de dur à cuire. Mark Webber peut en être jaloux. Malgré tout, contrairement à ce que l’on pressentait, il n’a pas encore pris la mesure d’Heidfeld, plus coriace que prévu. Patience…


C'est certain que Kubica n'a pas encore pris la mesure d'Heidfeld mais il a réussi à le dominer lors de quelques courses notamment en France et en Angleterre... Son manque de constance ne lui a pas permis de rivaliser avec le pilote allemand sur une saison entière, mais son sens de l'attaque lui a fait sortir quelques belles courses, à l'image d'Interlagos. Bien qu'attendu, je pense qu'il reste une des belle surprise de l'année car il a su tenir la dragée haute à son coéquipier l'obligeant à davantage à se dépouiller... Heidfeld n'a cas bien se tenir, la marge de progression du polonais étant à mon avis encore importante au moment ou l'allemand risque de plafoner... Affaire à suivre en 2008...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FORZA MASSA

avatar

Messages : 1640
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 30

MessageSujet: Re: Bilan de l'année, équipes et pilotes. A nous de le faire!   Jeu 1 Nov 2007 - 2:22

F1spirit a écrit:
merci de ne faire aucun commentaire sur le mien
on fait un effort et tout le monde s'en tape
ça fait plaisir

Mais il est très bien ton bilan F1spirit Clin d'oeil flower flower flower cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9237
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Bilan de l'année, équipes et pilotes. A nous de le faire!   Jeu 1 Nov 2007 - 6:05

Mais, il n’a pas la qualité stylistique de celui de Tony Clin d'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Yoschurri

avatar

Messages : 2486
Date d'inscription : 01/09/2007
Localisation : Ardèche

MessageSujet: Re: Bilan de l'année, équipes et pilotes. A nous de le faire!   Jeu 1 Nov 2007 - 11:17

F1spirit a écrit:
merci de ne faire aucun commentaire sur le mien
on fait un effort et tout le monde s'en tape
ça fait plaisir

Ah !

Parce que tu as fait cela pour obtenir une réaction ? Surpris

Bravo pour l'effort, mais je trouve tout cela assez convenu, tout pour faire l'unanimité, peut être un manque d'originalité, pas assez personnel... afro


Dernière édition par le Jeu 1 Nov 2007 - 11:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coyote37

avatar

Messages : 1381
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 24
Localisation : Tours/Rennes

MessageSujet: Re: Bilan de l'année, équipes et pilotes. A nous de le faire!   Jeu 1 Nov 2007 - 11:21

Raikkonen : saison très mauvaise
Hamilton : anti-sportif toute l'année
Alonso : toujours à pleurnicher
Massa : mouais
[...]
Webber : Superbe, pslendide, magnifique, il méritait le titre

Mr Green Mr Green Mr Green Mr Green

_________________
c.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FORZA MASSA

avatar

Messages : 1640
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 30

MessageSujet: Re: Bilan de l'année, équipes et pilotes. A nous de le faire!   Ven 2 Nov 2007 - 2:11

ca va tu n'égratignes pas trop Massa. Je t'en remercie Large Sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9237
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Bilan de l'année, équipes et pilotes. A nous de le faire!   Ven 2 Nov 2007 - 10:09

Le Gamay fait des ravages Mr Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Schumilton29



Messages : 129
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Bilan de l'année, équipes et pilotes. A nous de le faire!   Ven 2 Nov 2007 - 10:32

Moi je fais court.

Raikkonen : début prometteur en Australie, après quelques soucis d'adaptation, de fiabilités et une fois les problèmes résolus, il a bien gérer jusqu'à la fin avec un super sprint final.

Hamilton : Je suis content de ce qu'il a fait meme si sur la fin, il a perdu le titre tout seul avec ses 2 erreurs. Après toutes les histoires qu'il y a autour de lui, (FIA, son papa, la relation avec Ron) je m'en fout. S'il a été autant critiqué, c'est qu'il a su faire les bonnes choses.

Alonso : Année difficile pour lui tout de meme. Peut-être pensait-il qu'il aurait eu moins de problème avec Hamilton. Lui aussi aurait pu etre champion comme Lewis mais leurs bagarres interne ne les ont pas trop aidé.

Sinon le reste, je suis un peu triste pour Button mais ce n'est pas de sa faute si Honda n'a pas été foutu de lui fournir une F1 à son niveau.

Renault, a perdu gros avec la perte d'Alonso. BMW a fait une saison interressante, reste à conrfirmer l'an prochain. Le reste après c'est le tiers-F1, je m'en fout. Large Sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9237
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Bilan de l'année, équipes et pilotes. A nous de le faire!   Ven 2 Nov 2007 - 10:42

Schumilton29 a écrit:
Renault, a perdu gros avec la perte d'Alonso.

Mais vous rêvez les gars, les soucis de conception de la Renault n’ont strictement rein à voir avec le départ d’Alonso Choqué

Un pilote de cette trempe aurait sans doute ramené quelques points supplémentaires, mais n’aurait pas fait de la campagne 2007 un succès pour Renault.

Le pilote n’est rien sans une monoplace capable de servir son talent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bilan de l'année, équipes et pilotes. A nous de le faire!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bilan de l'année, équipes et pilotes. A nous de le faire!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bilan d'une année à vélo (couché) : Km, bilan sportif, carbone, humain...
» Indre bilan de l'année écoulée
» Bilan de l'année enduro
» Bilan sportif 2009/2010 (toutes équipes)
» Bilan de votre année 2009 en première catégorie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Village F1 :: Forums sur la F1 :: d'Aujourd'hui-
Sauter vers: