Le Village F1

Forum de la Communauté du village F1 / Garanti sans modération
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les médias et la Formule 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tony

avatar

Messages : 2248
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27
Localisation : Saint-Doulchard (18)

MessageSujet: Les médias et la Formule 1   Jeu 2 Jan 2014 - 19:59

Quelques jours après l'accident de Michael Schumacher, le soufflet médiatique est déjà retombé autour du champion allemand. C'est une très bonne chose. Mais il faut hélas constater que cet évènement a pris des proportions qui dépassent la tragédie d'un homme qui se bat contre la mort. Là où nous aurions pu suivre, au moins avec anxiété, au plus avec admiration, le combat d'un homme somme toute estimable, nous avons été intoxiqué ad nauseam par des médias abêtissants. Du coup, chez beaucoup, par réaction, le dégoût de ce chahut télévisuel l'emporte sur la compassion naturelle envers un grand blessé.

Au delà de ça, il est curieux de noter que tandis que la Formule 1 occupe désormais une place très anecdotique dans les journaux télévisés, elle a fait pendant quelques jours la une à cause des déboires d'un champion à la retraite. Il faut convenir que, quoiqu'on pense de son palmarès et de la manière dont il l'a obtenu, Michael Schumacher est sans doute le dernier champion de Formule 1 à bénéficier d'une telle aura. Sans doute parce que son heure de gloire a commencé à une époque, les années 1990, où la Formule 1 n'était pas devenu un sport de seconde zone. Si demain Sebastian Vettel ou Fernando Alonso venaient à être victimes d'une tragédie, je ne pense pas que cela susciterait un tel émoi, médiatique ou populaire.
C'est tout le paradoxe de Schumacher en tant que personnage pivot dans l'histoire de la Formule 1. Il est à la fois le dernier des Grands et le premier des "modernes" (avec tout ce que le terme peut avoir de péjoratif).

En ce qui concerne plus précisément les médias, leur quête du sensationnalisme n'est certes pas neuve. Ce qui a changé, c'est le gigantisme de la bestiole médiatique, sorte d'hydre aux têtes multiples qui serinent la même rengaine. Il y a aussi un nouveau rapport au temps qui exige la suppression du moindre temps mort dans l'écoulement de l'information.

Mais, déjà, en 1976, lors de l'accident de Niki Lauda, des journaux à sensation faisaient leurs choux gras sur les conséquences du drame. Un journal allemand évoquait ainsi, une semaine après, le "nouveau visage" de Lauda, qui ne serait prêt "qu'en 1979", et qui offrirait à l'Autrichien une toute autre apparence. Pour évoquer un drame plus ancien et mieux oublié, lors de l'accident mortel d'Ignazio Giunti à Buenos Aires en 1971, il s'est trouvé des journalistes, italiens en majorité mais pas seulement, pour qualifier Jean-Pierre Beltoise d'assassin, ce qui relèvait du délit de diffamation.

Mais si on se rapproche de notre époque, les évènements de ces derniers jours m'ont fait un peu penser au traitement médiatique de la mort d'Ayrton Senna. Car déjà à l'époque, les médias avaient eu un comportement pour le moins douteux. Mettant de côté le peu de matière grise qu'ils leur restaient alors, ils ont versé dans le plus pur racolage émotionnel. En quelques jours, la Formule 1 était, selon eux, devenue le sport le plus dangereux au monde, dirigé par des notables inconscients et incapables. Et malheureusement, cette soupe a bien été ingurgitée car il se trouve encore beaucoup de gens pour penser que la F1 d'avant 1994 ressemblait aux jeux du cirque. Ce qui est méconnaître totalement l'histoire de la période, et notamment les immenses avancées effectuées en matière de sécurité sous la présidence de Jean-Marie Balestre, et poursuivis par Max Mosley. C'est aussi mettre de côté les circonstances assez exceptionnelles des deux accidents mortels d'Imola. L'accident qui a mis le plus en cause les conditions de sécurité cette année-là, c'est plutôt celui de Karl Wendlinger à Monte-Carlo. Il faudrait peut-être d'ailleurs revoir sérieusement l'analyse de cette période à l'occasion des vingt ans des drames d'Imola. Car pour le coup, historiquement, c'est l'interprétation immédiate journalistique qui s'est imposé jusqu'à nos jours.

Voilà, je ne conclus pas, c'était juste pour vous faire part de ce qui m'est passé par la tête ces derniers jours. Large Sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renault

avatar

Messages : 1849
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Les médias et la Formule 1   Jeu 2 Jan 2014 - 20:36

Je trouve surprenant que les déboires du champion allemands aient pu en Belgique tenir la première des JT et durer 5-10 minutes lors des trois premiers jours.

Schumacher est certes une célébrité mais à la retraite et avec une vie privée assez ennuyeuse pour les médias. Il faut dire qu'avec les fêtes, il n'y a rien d'intéressant dans l'actualité, est-ce là le seul sujet pour booster l'intérêt des médias dans cette période ?

Je trouve également que depuis quelques années les médias ne réfléchissent plus, font trop de sensationnalisme avec trop peu d'esprit critique, de dossiers approfondis et de neutralité.
D'ailleurs on a pu le voir lors du cas sur Schumacher, avec de nombreuses erreurs sur l'analyse de sa carrière, une rétrospective assez inexacte sans compter son accident en lui même où les médias ont parlé de tout et de n'importe quoi en insinuant aux spectateurs que Schumacher mène une vie dangereuse depuis l'arrêt de la F1 et qu'il aurait été imprudent lors de cette descente à ski...

Bref, si encore les journalistes liés à la F1 font les choses assez proprement, j'ai perdu espoir aux cas des journalistes généralistes pour traiter de la F1. J'ai même été surpris qu'ils relatent cet évènement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.fedora-fr.org/renault
Yoschurri

avatar

Messages : 2483
Date d'inscription : 01/09/2007
Localisation : Ardèche

MessageSujet: Re: Les médias et la Formule 1   Jeu 2 Jan 2014 - 21:44

Oui, je pense que si l'on cumulait le temps qui a été consacré à Schumacher entre dimanche, lundi voir mardi lors de JT et chaînes infos, celui-ci ne serait peut être pas très loin de celui que lui ont accordé ces chaînes sur l'ensemble de sa carrière...

Lui apporter de la reconnaissance au bord de la mort, ça lui fait une belle jambe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony

avatar

Messages : 2248
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27
Localisation : Saint-Doulchard (18)

MessageSujet: Re: Les médias et la Formule 1   Jeu 2 Jan 2014 - 22:05

On voit là aussi le manque de vrais journalistes spécialisés dans le sport automobile parmi les chaînes de télévision d'information. Jean-Louis Moncet est censé faire autorité, et on sait comment il en use...

Mais il est difficile de demander à des journaleux de remettre en perspective une carrière, quand ils sont incapables d'admettre que, malgré le ton de leurs discours, Schumacher n'est pas encore décédé... S'il se remet, j'espère qu'il n'apprendra pas que les journalistes français employaient l'imparfait pour parler de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony

avatar

Messages : 2248
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27
Localisation : Saint-Doulchard (18)

MessageSujet: Re: Les médias et la Formule 1   Jeu 2 Jan 2014 - 22:43

Renault a écrit:
D'ailleurs on a pu le voir lors du cas sur Schumacher, avec de nombreuses erreurs sur l'analyse de sa carrière, une rétrospective assez inexacte sans compter son accident en lui même où les médias ont parlé de tout et de n'importe quoi en insinuant aux spectateurs que Schumacher mène une vie dangereuse depuis l'arrêt de la F1 et qu'il aurait été imprudent lors de cette descente à ski...

Cela allait même plus loin, ils ont été dire que ce n'était pas son premier grave accident... Alors que tous les amateurs de Formule 1 savent bien que jamais en 1999 ses jours n'ont été en danger. Il y a une petite différence entre une fracture de la jambe et une hémorragie cérébrale !

Enfin, je n'oublierai pas ce "journaliste" de BFMTV qui a osé demander à un médecin si, en cas de complications, la mort de Schumacher pouvait subvenir rapidement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renault

avatar

Messages : 1849
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Les médias et la Formule 1   Ven 3 Jan 2014 - 0:42

C'est dans Le Figaro je crois que j'ai lu que Schumacher avait fait des manœuvres litigieuses durant sa carrière : Jerez 1997, Silverstone 1995 et Abu-Dhabi 2010.
Si le premier est largement incontestable, les deux autres (et surtout le dernier) sont plutôt des accidents de course comme d'autres. Macao 1990, Australie 1994, Monaco 2006, Autriche 2001/2002, ses départs en 2000 ou encore Spa 1998 hors piste avec Coulthard sont je pense bien plus intéressants et véridiques de ce point de vue.

Et si les journalistes savent citer ses erreurs de parcours, ils ne savent pas citer des courses où il a été brillant à croire que ses 7 titres et 91 victoires suffisent pour dire qu'il a été bon... Quitte à citer ses erreurs en piste, citer Hongrie 1998, Espagne 1994, Belgique 1991 et 1992, Espagne 1996, Chine et Brésil 2006, Imola 2003 et quelques autres courses de ce style aurait été sympathique, pour montrer au moins qu'ils savent ce qu'est une belle victoire (ou du moins, une belle performance suivant les circonstances).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.fedora-fr.org/renault
Tony

avatar

Messages : 2248
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27
Localisation : Saint-Doulchard (18)

MessageSujet: Re: Les médias et la Formule 1   Ven 3 Jan 2014 - 9:23

Le Canada 1998, où il fout Frentzen dehors, est aussi un bel exemple de manœuvre douteuse de sa part.

Mais tout cela provient d'un profond manque de connaissances chez les journalistes, pas seulement en Formule 1, pas seulement dans le sport. Je connais quelques journalistes, honnêtes certes, mais quand je vois leur manque d'érudition (même pas de culture, car c'est encore autre chose), je ne suis malheureusement pas étonné des opinions qu'ils véhiculent.

Dans le sport, c'est très remarquable à la télévision, voire à la radio. On ne manque pas consultants, mais de journalistes qui s'y connaissent, des Johnny Rives ou des Gérard Crombac en fait. Je me souviens d'une émission spéciale consacrée à Alain Prost, diffusée il y a quelques mois sur RTL. L'invité d'honneur d'honneur était... Régis Laspalès, amateur de Formule 1, mais excellent connaisseur. Et bien c'est Laspalès qui corrigeait les bêtises des journalistes présents à l'émission... Et je ne pense pas que ce soit spécifique à RTL.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9189
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 47

MessageSujet: Re: Les médias et la Formule 1   Ven 3 Jan 2014 - 9:31

Pour commencer, tous mes voeux pour cette nouvelle année.

Pour ce qui concerne ce fil, je crois Tony que tu fais fausse piste dés le titre.

L’agitation médiatique autour du terrible accident de MS n’a strictement rien à voir avec la F1, la F1 n’a fait qu’offrir à MS son statut de people qui le rend attractif pour les médias.

En une période de tréve des confiseurs, classiquement assez pauvre en actualité, ce “drame” est du pain béni pour des médias fonctionnant principalement sur le pathos et l’émotion.

Nous sommes face à un homme qui a tout : la gloire, la fortune, le succés ... qui a vécu une vie “dangereuse” et qui perd peut-être tout ... c’est très vendeur comme histoire, avec en plus le suspens de l’évolution de son état.

MS qui ne fût jamais bien intéressant médiatiquement devient dans ce combat un bon sujet mélodramatique, intéressant chacun d’entre nous par la fatalité de ce qu’il vit.

MS serait décédé sur le coup, cela aurait fait quelques jours, là il y a de quoi tenir ...

Pas très glorieux, mais significatif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony

avatar

Messages : 2248
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27
Localisation : Saint-Doulchard (18)

MessageSujet: Re: Les médias et la Formule 1   Ven 3 Jan 2014 - 11:40

Loyola a écrit:
Pour commencer, tous mes voeux pour cette nouvelle année.

Pour ce qui concerne ce fil, je crois Tony que tu fais fausse piste dés le titre.

L’agitation médiatique autour du terrible accident de MS n’a strictement rien à voir avec la F1, la F1 n’a fait qu’offrir à MS son statut de people qui le rend attractif pour les médias.

Meilleurs vœux aussi Loyola. Sourire 

Oui, l'accident de Schumacher n'a pas de rapport direct avec la Formule 1. Il aurait été footballeur, cela aurait été la même histoire. Mais justement, au delà du mélodrame, il est intéressant de noter qu'il n'y a plus qu'un seul évènement de ce type pour que la Formule 1, ou plutôt le nom même de "Formule 1", se trouve en tête de l'actualité. C'est un évènement forcément tragique, et qui en plus survient à un retraité en vacances. Que demain Alonso ou Vettel se blessent grièvement en course, ce sera un titre pour quelques jours, sans plus.

Le seul évènement sportif qui permettrait à la Formule 1 de "faire la une" un petit moment, ce serait un accident mortel en course, et encore, ce serait "mieux" qu'il soit spectaculaire. L'accident du pauvre Dan Wheldon a ainsi eu la "chance" de tourner en boucle sur toutes les télés.

Mon idée, c'était en quelque sorte de considérer cet évènement comme la dernière étape du traitement du sport automobile par les médias de masses. C'est-à-dire: par un évènement permettant facilement le racolage, car frappant la dernière vedette qu'aura généré ce sport, et n'ayant aucun rapport direct avec la compétition automobile.

Et donc, nous sommes bien d'accord, c'est le "people" Schumacher qui fait l'objet de l'attraction des médias, non l'ancien coureur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoschurri

avatar

Messages : 2483
Date d'inscription : 01/09/2007
Localisation : Ardèche

MessageSujet: Re: Les médias et la Formule 1   Ven 3 Jan 2014 - 17:25

Non, vous faîtes fausse route, Schumacher n'a jamais été vraiment "people" et ce n'est certainement pour cette raison, que cela fait autant de bruit.

C'est la déchéance d'un champion qui durant sa carrière à tout écrasé, a obtenu presque tous les records, qui a incarné la gloire, le pilote ultime sans faille si ce n'est celle du compétiteur qui, poussé à son paroxysme, est parfois prêt à tout pour gagner, une image de machine de guerre, une machine oui, pas assez "humain" pour bien du monde...

Et là, un banal accident de ski, assez con semble t'il peut l'anéantir, cela lui redonne son humanité, du moins auprès du grand public.

Un peu les ressorts que l'histoire de Christopher Reeves qui incarnait Superman et qui avait finit tétraplégique...

Mais tout cela est très malsain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony

avatar

Messages : 2248
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27
Localisation : Saint-Doulchard (18)

MessageSujet: Re: Les médias et la Formule 1   Ven 3 Jan 2014 - 18:52

Je ne crois pas. Ce goût de la tragédie (au sens le plus noble du terme) me paraît encore bien trop profond pour nos journalistes.

Schumacher est un des dix sportifs connus sur toute la planète, comme Tiger Wood, Zinédine Zidane, Michael Jordan etc... Par people j'entends une "personnalité publique incontournable", pas forcément un client de la presse spécialisée. Un peu comme Zidane qui est chiant comme la pluie, mais mondialement célèbre. Les médias accordent le même traitement à Schumacher qu'à une grande star. Ce n'est pas très éloigné de la façon dont la presse française avait couvert l'hospitalisation de Johnny il y a quelques années. Le versant professionnel (sportif, artistique etc...) de la personnalité sert seulement de décor. Et on n'en prend guère soin: la façon dont est évoquée la carrière de Schumacher est caricaturale à souhait, même chez les journalistes "spécialisés".

Mais bon, ce n'est pas un débat très intéressant, car le résultat est le même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9189
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 47

MessageSujet: Re: Les médias et la Formule 1   Ven 3 Jan 2014 - 18:58

Yoschurri a écrit:
Non, vous faîtes fausse route, Schumacher n'a jamais été vraiment "people" et ce n'est certainement pour cette raison, que cela fait autant de bruit.

C'est la déchéance d'un champion qui durant sa carrière à tout écrasé, a obtenu presque tous les records, qui a incarné la gloire, le pilote ultime sans faille si ce n'est celle du compétiteur qui, poussé à son paroxysme, est parfois prêt à tout pour gagner, une image de machine de guerre, une machine oui, pas assez "humain" pour bien du monde...

Et là, un banal accident de ski, assez con semble t'il peut l'anéantir, cela lui redonne son humanité, du moins auprès du grand public.

Un peu les ressorts que l'histoire de Christopher Reeves qui incarnait Superman et qui avait finit tétraplégique...

Mais tout cela est très malsain.


C’est bien cela : un people c’est à dire une célébrité bénéficiant d’une forte notoriété.

L’enjeux n’est pas de redonner une humanitè, mais de constater que même les riches est les puissants partage la fragilité de la condition humaine.

Les destins tragiques sont vendeurs et ce n’est pas nouveau.

C’est terrible à dire, mais si jamais MS ne s’en sort pas, il marquera bien plus les esprit par cette tragédie que par ce qu’il a accomplit.

Accumuler les succès en F1 de nos jour n’a absolument plus rien d'héroique et de propre a créer une légende, un destin tragique et absurde créait lui une aura.

Chez les grands tifosi Gilles Villeneuve a une image bien plus forte que celle que possédait MS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoschurri

avatar

Messages : 2483
Date d'inscription : 01/09/2007
Localisation : Ardèche

MessageSujet: Re: Les médias et la Formule 1   Ven 3 Jan 2014 - 20:20

Loyola a écrit:


L’enjeux n’est pas de redonner une humanitè, mais de constater que même les riches est les puissants partage la fragilité de la condition humaine.

Les destins tragiques sont vendeurs et ce n’est pas nouveau.

C’est terrible à dire, mais si jamais MS ne s’en sort pas, il marquera bien plus les esprit par cette tragédie que par ce qu’il a accomplit.

Accumuler les succès en F1 de nos jour n’a absolument plus rien d'héroique et de propre a créer une légende, un destin tragique et absurde créait lui une aura.

Chez les grands tifosi Gilles Villeneuve a une image bien plus forte que celle que possédait MS.

Nous sommes à peu près d'accord sur les grandes lignes, néanmoins, cet accident possède une aura spécifique à Schumacher qui ne limite pas à sa richesse, ses titres mais aussi et surtout sa personnalité, ce qu'il a véhiculé comme image au cours de sa carrière...

Un accident de la sorte pour Tiger Wood, Jordan, Zidane ne serait pas traité de la même manière et susciterait probablement plus d'émotion et moins de "voyeurisme". On est ici dans une sorte de "télé réalité"...mais pour de vraie justement cette fois ci et avec une immense star. On se demande ce qu'il va se passer au prochain épisode, qui a fait quoi, qui est le "méchant", le gentil dans l'histoire. Mais au fond, il n'y a quasiment aucune compassion pour Schumi ou alors d'apparence et pas seulement des médias (cela, on est habitué...) mais surtout des téléspectateurs. C'est d'ailleurs pour cela que les chaînes osent communiquer de cette manière là.

Avec une autre star sportive appréciée durant sa carrière, les chaines ne pourraient se permettre de traiter le sujet comme cela, les retours seraient trop négatifs.

Si jamais Schumacher ne s'en sort pas, il marquerait les esprits par cette tragédie mis en perspective avec ce qu'il a accompli...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony

avatar

Messages : 2248
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27
Localisation : Saint-Doulchard (18)

MessageSujet: Re: Les médias et la Formule 1   Ven 3 Jan 2014 - 22:52

Je corrigerais un peu les comparaisons que j'ai faites. Ce serait Zidane, ou Messi, ou une autre star du football, le traitement de son passé de sportif ne serait pas aussi médiocre. Car dans un monde où le football est roi, vous avez dix "experts" au kilomètre carré pour décortiquer le moindre corner.

Pour le sport automobile, on confie les affaires au premier pigiste venu, pour lequel Lotus est une marque de papier de toilette...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony

avatar

Messages : 2248
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27
Localisation : Saint-Doulchard (18)

MessageSujet: Re: Les médias et la Formule 1   Mer 11 Mar 2015 - 11:16

Je trouve que l'actualité donne de l'eau à mon moulin....

Un pilote de F1 se blesse grièvement, on dénonce le "danger du sport auto" (non sans blague ?). Un autre champion est entre la vie et la mort après un accident de ski: des millions de litres d'encre sont déversés pour "décrire le drame" et "pointer les responsabilités". Dix personnes meurent dans un banal accident d'hélicoptère, les journaleux hurlent contre "les responsables qui doivent rendre des comptes." Une société qui refuse de se confronter aux risques, aux impondérables, à l'idée même de la mort, est vraiment une société retombée en enfance, pitoyable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renault

avatar

Messages : 1849
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Les médias et la Formule 1   Mer 11 Mar 2015 - 11:29

Ça, ce n'est pas nouveau, ça fait un moment que c'est comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.fedora-fr.org/renault
Tony

avatar

Messages : 2248
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27
Localisation : Saint-Doulchard (18)

MessageSujet: Re: Les médias et la Formule 1   Mer 11 Mar 2015 - 13:02

Renault a écrit:
Ça, ce n'est pas nouveau, ça fait un moment que c'est comme ça.

Oui, mais c'est intéressant de noter cette accumulation d'exemples, et je trouve que le phénomène prend de l'ampleur. Tu soulignais encore récemment les proportions incroyables prises par l'accident d'Alonso à Barcelone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renault

avatar

Messages : 1849
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Les médias et la Formule 1   Mer 11 Mar 2015 - 14:24

Le cas d'Alonso est pire, pas de mort, un accident certes mystérieux mais sans conséquences notables (quand tu as bobo à la tête, une perte de mémoire durant quelque jours c'est classique). Il y a un intérêt à savoir si en effet le problème vient de la voiture ou d'Alonso lui même, mais c'est vrai que les gens tirent les plans sur la comète...
En fait ce qui est encore plus énervant, c'est que les gens ouvrent avant la conclusion des enquêtes. Durant cette attente tu entendras tout et son contraire car faute de données, tu ne peux réellement conclure sur les responsabilités, les causes et conséquences. Sans compter les gens qui veulent des prédiction médicales en temps réel au lieu d'attendre le temps nécessaire pour poser le bon diagnostic...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.fedora-fr.org/renault
Yoschurri

avatar

Messages : 2483
Date d'inscription : 01/09/2007
Localisation : Ardèche

MessageSujet: Re: Les médias et la Formule 1   Mer 11 Mar 2015 - 18:51

Tu regardes trop les chaines d'infos Tony, maximum 10 minutes par jour !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony

avatar

Messages : 2248
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27
Localisation : Saint-Doulchard (18)

MessageSujet: Re: Les médias et la Formule 1   Mer 11 Mar 2015 - 19:06

Yoschurri a écrit:
Tu regardes trop les chaines d'infos Tony, maximum 10 minutes par jour !!

Non, même pas 5 minutes, mais en cinq minutes on comprend ce à quoi s'attendre. Large Sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les médias et la Formule 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les médias et la Formule 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Sport] Formule 1 : Saison 2010 !
» Formule 1
» [Formule 1] Des moteurs 4 cylindres en 2013 ?!
» La formule 1 et la RC
» [Sondage] Formule des PO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Village F1 :: Forums sur la F1 :: d'Aujourd'hui-
Sauter vers: