Le Village F1

Forum de la Communauté du village F1 / Garanti sans modération
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Grand Prix du MEXIQUE 2016 - 19/21

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tony

avatar

Messages : 2420
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27
Localisation : Saint-Doulchard (18)

MessageSujet: Grand Prix du MEXIQUE 2016 - 19/21   Sam 29 Oct 2016 - 10:20

Voici le Grand Prix le plus exotique et sans nul doute le plus populaire de l'année. Le jour où nous aurons en Europe un public aussi enthousiaste que celui du Mexique, nous aurons peut-être à nouveau quelques courses supplémentaires.

Vendredi, les Ferrari se sont montrées très proches des Mercedes, et Hamilton beaucoup plus à l'aise que Rosberg. Une course intéressante en perspective donc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony

avatar

Messages : 2420
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27
Localisation : Saint-Doulchard (18)

MessageSujet: Re: Grand Prix du MEXIQUE 2016 - 19/21   Dim 30 Oct 2016 - 10:33

Tout est rentré dans l'ordre, les Mercedes monopolisent la première ligne.

Cela ne déplaira pas au cher Loyola, mais l'Ocon se fait quand même bien fesser par Pascal Wehrlein. Haryanto faisait mieux... Large Sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9371
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Grand Prix du MEXIQUE 2016 - 19/21   Dim 30 Oct 2016 - 12:39

De qui tu parles ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony

avatar

Messages : 2420
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27
Localisation : Saint-Doulchard (18)

MessageSujet: Re: Grand Prix du MEXIQUE 2016 - 19/21   Dim 30 Oct 2016 - 15:11

Loyola a écrit:
De qui tu parles ????

Qu'est-ce qu'il t'a fait ce pauvre ado, il t'a enlevé ta fille ou quoi ? Large Sourire Large Sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renault

avatar

Messages : 1921
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Grand Prix du MEXIQUE 2016 - 19/21   Dim 30 Oct 2016 - 21:30

Course intéressante au début et à la fin, mais soporifique au milieu.
Assez brouillonne cette course avec de nombreuses erreurs, dont au départ pour Mercedes et à la fin pour Vettel et Verstappen. C'est assez surprenant. Niveau pénalité c'est assez aléatoire également. Typiquement Vettel aurait certainement dû être sanctionné avec le règlement actuel. Ou Hamilton si la voiture de sécurité n'était pas arrivée. Voiture de sécurité, qui comme trop souvent, ne servait vraiment à rien.

Pour le sacre, si l'étau se resserre, Rosberg assure et ne prend guère de risque inconsidéré. Mais ce serait bien pour lui de briller au Brésil, la victoire lui donnerait le sacre quelque que soit la position d'Hamilton. La pression va monter d'un cran pour Mercedes et ses pilotes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.fedora-fr.org/renault
Tony

avatar

Messages : 2420
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27
Localisation : Saint-Doulchard (18)

MessageSujet: Re: Grand Prix du MEXIQUE 2016 - 19/21   Dim 30 Oct 2016 - 21:53

Renault a écrit:
Course intéressante au début et à la fin, mais soporifique au milieu.
Assez brouillonne cette course avec de nombreuses erreurs, dont au départ pour Mercedes et à la fin pour Vettel et Verstappen. C'est assez surprenant. Niveau pénalité c'est assez aléatoire également. Typiquement Vettel aurait certainement dû être sanctionné avec le règlement actuel. Ou Hamilton si la voiture de sécurité n'était pas arrivée. Voiture de sécurité, qui comme trop souvent, ne servait vraiment à rien.

J'espère revoir la vidéo de l'action de Vettel contre Verstappen, mais il ne me semble pas que l'Allemand était passé lorsque le Néerlandais a tiré tout droit... Quelqu'un aurait-il des précisions ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renault

avatar

Messages : 1921
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Grand Prix du MEXIQUE 2016 - 19/21   Dim 30 Oct 2016 - 22:38

Tu as une vidéo là : https://www.youtube.com/watch?v=v8bQEpc5hpA

Verstappen était devant, bien entendu, mais une erreur pareille (il sort allègrement de la piste) avec un Vettel si proche ne devrait pas se traduire par une position conservée. Cela n'aurait dû être le cas que si Verstappen était revenu devant Vettel sur la piste sans couper (comme ils le font d'habitude quand ce n'est pas une chicane).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.fedora-fr.org/renault
Tony

avatar

Messages : 2420
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27
Localisation : Saint-Doulchard (18)

MessageSujet: Re: Grand Prix du MEXIQUE 2016 - 19/21   Dim 30 Oct 2016 - 22:45

Renault a écrit:
Tu as une vidéo là : https://www.youtube.com/watch?v=v8bQEpc5hpA

Verstappen était devant, bien entendu, mais une erreur pareille (il sort allègrement de la piste) avec un Vettel si proche ne devrait pas se traduire par une position conservée. Cela n'aurait dû être le cas que si Verstappen était revenu devant Vettel sur la piste sans couper (comme ils le font d'habitude quand ce n'est pas une chicane).

Merci. Sourire

Certes mais il ne revient pas en piste loin devant Vettel, il conserve sa position mais ne gagne pas de temps, contrairement à Hamilton au départ... C'est aussi le problème de ces chicanes et ces zones de dégagement en partie en asphalte.

Mais concrètement je ne vois pas ce qui justifie sa pénalité... Vettel ne l'avait pas doublé, il n'avait aucune raison de le laisser passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renault

avatar

Messages : 1921
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Grand Prix du MEXIQUE 2016 - 19/21   Dim 30 Oct 2016 - 23:46

Vois cela d'un autre angle, peut être que Vettel aurait pu doubler Verstappen s'il n'avait pas freiné si tard, ou Vettel aurait doublé Verstappen suite à la faute si le virage n'était pas une chicane.
C'est en cela que Verstappen a tiré avantage, il est sorti de piste sans que cela ne soit une conséquence en terme de temps ou de position ce qui est interdit.

Je suis d'accord que Hamilton dans ce cas de figure aurait mérité punition, mais avec la voiture de sécurité qui est intervenue si vite, ça n'avait pas de sens de le punir (alors qu'il aurait pu ralentir un peu plus loin pour compenser).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.fedora-fr.org/renault
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9371
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Grand Prix du MEXIQUE 2016 - 19/21   Lun 31 Oct 2016 - 2:04

Rosberg peut maintenant se contenter de gagner une seule des deux courses qui reste pour être sacré.

Ou de finir une fois second et une fois troisième
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renault

avatar

Messages : 1921
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Grand Prix du MEXIQUE 2016 - 19/21   Lun 31 Oct 2016 - 9:33

Pour la source au titre, je pense que tout se jouera au Brésil. Car Abu Dhabi devrait en théorie consacrer un nouveau doublé Mercedes s’ils ne s'accrochent pas ou s'ils n'ont pas un soucis technique.
Pour le Brésil c'est plus ouvert, cette piste n'a jamais vu Hamilton s'imposer contrairement à Rosberg ces deux dernières saisons. Mais c'est aussi une piste ayant une grande possibilité de pluie, qui est je pense le point noir de Rosberg et pourrait dans ce cas le priver d'un éventuel podium à la régulière. Bref, je pense que cette course sera vraiment déterminante.

Sinon les pénalités ou menaces de pénalités après courses pleuvent. On est je pense devant un problème important.
Verstappen a fait une erreur assez importante et a profité de la configuration en chicane pour que cela soit indolore pour lui ce qui n'est pas normal. Apparemment la FIA avait demandé à Verstappen de se retirer au profit de Vettel qui le suivait de près. Mais ce dernier a persisté jusqu'au bout forçant Vettel à ralentir outre mesure ce qui a permis à Ricciardo de revenir et de tenter une attaque où Vettel a fauté en changeant de ligne à la dernière minute.

Si je trouve juste la pénalité de Vettel en soit, je trouve en comparaison la pénalité de Verstappen trop légère car il a maintenu Vettel derrière lui quand il avait dû laisser la place apparemment ce qui a conduit à la résistance désespérée face à Ricciardo qui n'aurait pas pu revenir si vite si Verstappen avait cédé la place normalement.

Et maintenant on reproche à Vettel d'avoir insulté Charlie (et donc la FIA) à la radio, je pense qu'on touche pourtant une corde sensible : la FIA est trop lente à décider, n'est pas assez ferme quand il le faut et n'est pas assez constante dans ses décisions. Le fait de ne pas forcer Verstappen à obéir très rapidement a eu des conséquences et a abouti a une situation dangereuse et non équitable en gâchant la lutte loyale entre Ricciardo et Vettel.

On en ressort pas très grandi par ces affaires. Sans oublier la mauvaise fois crasse de Red-Bull qui voudraient Rosberg pénalisés pour ce qu’il a fait au premier virage alors que c'est Verstappen qui l'a foutu dehors. Roulement des yeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.fedora-fr.org/renault
Tony

avatar

Messages : 2420
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27
Localisation : Saint-Doulchard (18)

MessageSujet: Re: Grand Prix du MEXIQUE 2016 - 19/21   Lun 31 Oct 2016 - 9:38

Voilà Vettel sanctionné à son tour... J'ai trouvé sa passe d'armes avec Ricciardo assez excitante, et voilà ce que l'on en fait...

Déjà le fait de virer Verstappen du podium manu militari était ridicule. Cela devient clownesque.

Renault, concernant le freinage de Verstappen, ce que tu dis est juste, mais ce n'est que du conditionnel. Or, tant que faire ce peut, j'essaie de conserver à l'esprit une certaine logique: Vettel n'avait pas dépassé Verstappen, et celui-ci n'a pas vraiment tiré avantage de son passage dans l'herbe puisqu'il est reparti sous le nez de l'Allemand. Donc, non, je ne vois pas pourquoi il aurait dû donner une position qu'il n'avait pas perdue. Il a profité de la configuration de la chicane, d'accord, mais comment lui en vouloir ? Remettez des bacs à graviers, nom de Zeus, et il y aura moins de soucis...

Cela étant, tout ça ce ne sont que des broutilles. Ces pénalités débiles (que dire de celles infligées à Sainz et Kvyat ???) décrédibilisent complétement ce sport. Je regarde pour STATS F1 les courses des années 80. Si on devait infliger des pénalités rétroactives, alors les vainqueurs de course seraient ceux qui sont tombés en panne après 100 mètres... La Formule 1 va trouver du pétrole. J'espère que les Ricains y mettront bon ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renault

avatar

Messages : 1921
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Grand Prix du MEXIQUE 2016 - 19/21   Lun 31 Oct 2016 - 9:58

> Voilà Vettel sanctionné à son tour... J'ai trouvé sa passe d'armes avec Ricciardo assez excitante, et voilà ce que l'on en fait...

Tu te plaignais que Verstappen était dangereux à changer de ligne à la dernière seconde en général comme à Spa, Vettel a pour le coup fait exactement la même chose. Je ne trouve pas ce type de manœuvres très pro et élégantes (c'est trop facile de garder un pilote derrière en faisant ça).
Soit consistant dans tes critiques. Mr Green

> Déjà le fait de virer Verstappen du podium manu militari était ridicule. Cela devient clownesque.

Tout à fait, je dirais qu'en réalité ils devraient interdire les sanctions post-courses sauf pour élément technique difficilement réalisable si rapidement (type composition du carburant, mesures de la monoplace). Franchement, pour Verstappen et Vettel, il y avait le moyen de trancher avant l'arrivée.

> Or, tant que faire ce peut, j'essaie de conserver à l'esprit une certaine logique: Vettel n'avait pas dépassé Verstappen, et celui-ci n'a pas vraiment tiré avantage de son passage dans l'herbe puisqu'il est reparti sous le nez de l'Allemand. Donc, non, je ne vois pas pourquoi il aurait dû donner une position qu'il n'avait pas perdue. Il a profité de la configuration de la chicane, d'accord, mais comment lui en vouloir ? Remettez des bacs à graviers, nom de Zeus, et il y aura moins de soucis...


Je suis d'accord pour les bacs à sable, au moins il n'y aurait pas trop de questions à se poser.
Sinon, je ne suis pas d'accord, pour moi Verstappen tire un avantage de sa sortie de piste énorme en étant pas pénalisé en temps ou position. Si je suis d'accord qu'une légère sortie de piste ne doive pas forcément conduire à cela (car de toute façon, les graviers n'étaient pas là dès la sortie du vibreur). Une sortie de piste qui te pousse à couper un gros virage du circuit, ce n'est quand même pas rien, ne doit pas être gratuit en temps ou position sinon t'en tire bénéfice de la configuration de la piste. Et cela doit être sanctionné, que Vettel ait été a sa hauteur ou pas, il était suffisamment près pour récupérer cette position s'il y avait eu des graviers.

Ou alors plus simple, on interdit de couper les chicanes, tu dois revenir par là où tu es sorti le long de la piste (et là, Verstappen aurait clairement perdu sa position).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.fedora-fr.org/renault
Tony

avatar

Messages : 2420
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27
Localisation : Saint-Doulchard (18)

MessageSujet: Re: Grand Prix du MEXIQUE 2016 - 19/21   Lun 31 Oct 2016 - 10:34

Je reprochais à Verstappen d'avoir coupé la route à Räikkönen à 350 km/h aux Combes. Ce n'est pas ce qu'a fait Vettel devant Ricciardo, il me semble. Cela dit, oui, Vettel contrevient à la "loi Verstappen" mise en place par la FIA, mais selon moi c'est une hérésie complète. Se décaler au freinage pour empêcher un adversaire de doubler, cela a toujours existé. Seulement il y a l'art et la manière de le faire, et Verstappen ne l'a pas toujours possédé.

Mais, encore une fois, ce qui est important, ce n'est tellement ce qu'ont faits ces pilotes, c'est pourquoi ils réagissent ainsi. Avec son système de pénalité et de permis à points, la FIA infantilise les pilotes, et crée des situations ubuesques comme celle-ci. Et tout le monde est ridicule: Vettel qui geint comme un gosse mal élevé (à 29 ans !), Verstappen qui s'en prend à... Rosberg, Marko et Horner qui insultent leur ancien protégé, celui qui les a amenés à quatre titres mondiaux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renault

avatar

Messages : 1921
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Grand Prix du MEXIQUE 2016 - 19/21   Lun 31 Oct 2016 - 10:44

> Je reprochais à Verstappen d'avoir coupé la route à Räikkönen à 350 km/h aux Combes. Ce n'est pas ce qu'a fait Vettel devant Ricciardo, il me semble.

Entre 350 et 250 km/h, cela reste dans tous les cas dangereux.
Ricciardo avait déjà commencé une manœuvre en étant à ses côtés (mais pas à sa hauteur), il n'est pas normal de le tasser ainsi.

> Se décaler au freinage pour empêcher un adversaire de doubler, cela a toujours existé. Seulement il y a l'art et la manière de le faire, et Verstappen ne l'a pas toujours possédé.

Je en trouve pas que cela soit très beau, en plus d'être dangereux. Te décaler au dernier moment pour bloquer un adversaire c'est trop facile. Et même par le passé, je ne trouve pas que les belles passes d'armes soient celles où c'était légion. Typiquement, loyola a posté récemment le duel de Dijon 1979. Si tu regardes bien cette belle passe d'arme, il n'y a aucune manœuvre litigieuse. Ils freinent tards, passent par des trous de souris mais jamais il ne se rabat sur l'autre ou le met dehors. C'est très réglo.

La particularité est que cette bataille a pu avoir lieu ainsi car les voitures pouvaient se suivre (Arnoux a pris de l'aspiration à Villeneuve en pleine courbe ce qui est très difficile aujourd'hui). Pour redonner du spectacle, il faut rendre cela possible à nouveau techniquement.

> Mais, encore une fois, ce qui est important, ce n'est tellement ce qu'ont faits ces pilotes, c'est pourquoi ils réagissent ainsi. Avec son système de pénalité et de permis à points, la FIA infantilise les pilotes, et crée des situations ubuesques comme celle-ci. Et tout le monde est ridicule: Vettel qui geint comme un gosse mal élevé (à 29 ans !), Verstappen qui s'en prend à... Rosberg, Marko et Horner qui insultent leur ancien protégé, celui qui les a amenés à quatre titres mondiaux...

Il faut des pénalités quand même si tu veux que le règlement soit appliqué et qu'on n'ait pas des situations trop risquées inutilement.
Après il faut que : la FIA soit constant dans son application (ce qui est largement problématique depuis plus de 15 ans) et que toutes les situations soient étudiées durant la course pour éviter les changements de résultats après courses comme ici. On éviterait les problèmes que tu soulèves rien qu'avec ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.fedora-fr.org/renault
Jim Clark

avatar

Messages : 974
Date d'inscription : 28/09/2007
Age : 32
Localisation : Viry-Chatillon, Essonne

MessageSujet: Re: Grand Prix du MEXIQUE 2016 - 19/21   Mar 1 Nov 2016 - 0:20

Renault a écrit:
> Je reprochais à Verstappen d'avoir coupé la route à Räikkönen à 350 km/h aux Combes. Ce n'est pas ce qu'a fait Vettel devant Ricciardo, il me semble.

Entre 350 et 250 km/h, cela reste dans tous les cas dangereux.
Ricciardo avait déjà commencé une manœuvre en étant à ses côtés (mais pas à sa hauteur), il n'est pas normal de le tasser ainsi.

La grosse différence avec l'incident de Spa, c'est que Verstappen s'est carrément mis devant Räikkönen pour le bloquer, de sorte que Kimi s'avait aucune autre solution que de freiner. Là, même s'il est vrai que Vettel tasse Ricciardo, il reste quand même de la place entre la bordure et la voiture de Vettel. Une action certes virile, mais correcte.
Et je dois être le seul à penser ça, mais je trouve l'attaque de Ricciardo plutôt audacieuse, voire optimiste (plonger de la sorte à l'intérieur d'un virage implique ensuite de tasser celui qui est doublé sur l'extérieur du virage).

Sanctionner Vettel revient à dire qu'on n'a plus le droit de se défendre en piste, et c'est bien dommage. Si on doit laisser passer sans se battre, alors il n'y aura plus de passes d'armes, quand bien même il s'agît du seul spectacle digne d'intérêt. Parce que les insipides dépassements en bout de ligne droite, ce n'est pas vraiment palpitant ... et qu'en plus ce n'est pas toujours évident (le pauvre Pérez en sait quelque chose, lui qui malgré le DRS, est resté bloqué derrière Massa durant toute la course).
Tout ça à cause d'un petit merdeux qui se croit tout permis en piste et qui ne se remet jamais son comportement en question.

Et puisqu'on en parle, pour moi, Verstappen a clairement tiré avantage de son tout-droit pour contrer Vettel. S'il était revenu en piste le plus tôt possible après être parti au large, Vettel serait certainement passé.



Renault a écrit:
> Mais, encore une fois, ce qui est important, ce n'est tellement ce qu'ont faits ces pilotes, c'est pourquoi ils réagissent ainsi. Avec son système de pénalité et de permis à points, la FIA infantilise les pilotes, et crée des situations ubuesques comme celle-ci. Et tout le monde est ridicule: Vettel qui geint comme un gosse mal élevé (à 29 ans !), Verstappen qui s'en prend à... Rosberg, Marko et Horner qui insultent leur ancien protégé, celui qui les a amenés à quatre titres mondiaux...

Il faut des pénalités quand même si tu veux que le règlement soit appliqué et qu'on n'ait pas des situations trop risquées inutilement.
Après il faut que : la FIA soit constant dans son application (ce qui est largement problématique depuis plus de 15 ans) et que toutes les situations soient étudiées durant la course pour éviter les changements de résultats après courses comme ici. On éviterait les problèmes que tu soulèves rien qu'avec ça.

Le problème est qu'on a l'impression qu'il n'y a pas vraiment de règlement concernant ce qui se passe sur la piste. La FIA semble toujours avoir un métro de retard et être toujours dans la réaction. Pourtant, les membres de la FIA sont censés être des gens intelligents, capables d'anticipation. Mais non, on crée des nouvelles règles en cours de saison (ce qui, à mes yeux, est totalement aberrant) parce qu'on n'avait pas prévu que certaines choses pouvaient se passer. Ca a donné par exemple les doubles drapeaux jaunes en qualifications, l'histoire des bordures qu'on dépasse ou pas en Autriche et maintenant un truc totalement flou sur les zones de freinage ...

La FIA ne sait clairement pas ce qu'elle fait, comment voulez-vous que les pilotes sachent ce qu'ils sont autorisés à faire ou pas en piste ?
Dans le doute, les pilotes se plaignent à la radio, parfois pour rien, en espérant récolter une pénalité pour un pilote qui les précède. Ce à quoi, les stands répondent généralement "Copy, Copy" qui revient à dire "Ok, je vais le dire à la maîtresse ... pardon, à Charlie".

Donc, pas de règlement clair, mais les commissaires ont quand même à leur disposition un arsenal de sanctions dont ils usent et abusent de manière incohérente et variable, visiblement selon la tête du client.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony

avatar

Messages : 2420
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27
Localisation : Saint-Doulchard (18)

MessageSujet: Re: Grand Prix du MEXIQUE 2016 - 19/21   Mar 1 Nov 2016 - 16:26

Je pense que des pénalités ne doivent être infligées à un pilote que dans les cas suivants:
- Tricherie d'un point de vue technique (mais depuis l'affaire des ailerons des Ferrari en 1999, on sait à quoi s'en tenir à ce sujet...).
- Volonté manifeste de nuire à un concurrent (le bouchonner, le percuter, façon Schumacher à de multiples reprises).
- Prendre un raccourci qui lui donne un avantage par rapport à ses adversaires. Cas de figure qui pourrait considérablement se raréfier si on entourait la piste de bacs à graviers comme naguère.
- Conduite manifestement dangereuse, mise en danger des autres concurrents.

Le dernier point est le plus flou à définir. Cela dit, il existe des précédents qui permettent de cerner la question. Dans la période moderne de la F1, deux pilotes ont été suspendus pour ce type de comportement. On peut citer Mika Häkkinen à Hockenheim en 1994 et Romain Grosjean à Spa en 2012. Il s'agit d'un pilote qui, s'étant déjà fait négativement remarquer par le passé, se conduit de façon irresponsable en piste et, concrètement, provoque des accidents ou des carambolages qui ont eu ou auraient pu avoir des conséquences dramatiques. Ce sont des cas extrêmement rares (deux fois en deux décennies). Bien sûr, l'histoire récente de la F1 est aussi marquée par l'impunité d'un pilote, Michael Schumacher, qui se permettait d'agir n'importe comment sans jamais être sanctionné, ou si peu. Mais à ce que je sache, aucun pilote n'a été couvert de la sorte depuis.

Max Verstappen ne relève d'aucun des cas précités. On peut simplement lui reprocher, à mon sens, son coup de frein face à Kimi Räikkönen à Spa. Mais je pense que la mesure prise alors par la fédération, à savoir lui donner un avertissement, était juste et proportionnée, ou plutôt l'aurait été si d'autre part on ne sanctionnait pas d'autres pilotes pour un oui ou pour un non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony

avatar

Messages : 2420
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27
Localisation : Saint-Doulchard (18)

MessageSujet: Re: Grand Prix du MEXIQUE 2016 - 19/21   Mar 1 Nov 2016 - 16:35

En ce qui concerne les manœuvres litigieuses, coups de frein intempestifs, déviations au freinage, tassements d'un adversaire dans un virage etc., elles sont souvent regrettables. Je ne trouve pas cela forcément très agréable à regarder. Néanmoins d'une part elles ont toujours existé, d'autre part la configuration des circuits actuels favorise ce genre d'actes plus ou moins fair-play.

Elles ont toujours existé car il ne faut pas croire que les pilotes d'autrefois étaient tous de doux poètes. Pour ne prendre qu'un cas particulier, un type comme Nelson Piquet, lorsqu'il courait en F3, avait pour habitude de sonder les reins d'un adversaire qui le suivait de trop près en donnant un coup de frein dans une longue pleine charge, à pleine vitesse. Il a notamment fait le coup à Alain Prost dans la ligne droite du Mistral, juste avant Signes qui n'est pas un virage pour "c***** molles". On pourrait aussi parler des manœuvres d'obstruction dont était coutumier Riccardo Patrese, le roi du zigzag, au point que le d'ordinaire placide Ronnie Peterson a failli un jour lui coller une beigne à la fin d'un Grand Prix...

Ce qui est surtout déplaisant à mon sens aujourd'hui, ce sont les dépassement "à la poussette" permis par les dégagements en asphalte autour des virages serrés (le prototype étant le premier freinage à Barcelone). Monsieur X arrive sur Monsieur Y à bride abattue, pousse toi d'là que je m'y mette, et l'autre est évidemment contraint de se déporter à l'extérieur. Je trouve ça assez horripilant. Cela dit, puisque la FIA ne veut plus que les coureurs roulent au delà des limites, j'imagine que c'est ou que ça va être interdit. Et paradoxalement je le regretterais puisque ce n'est pas très beau à voir, mais cela reste un dépassement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jim Clark

avatar

Messages : 974
Date d'inscription : 28/09/2007
Age : 32
Localisation : Viry-Chatillon, Essonne

MessageSujet: Re: Grand Prix du MEXIQUE 2016 - 19/21   Mer 2 Nov 2016 - 20:01

Tony a écrit:
En ce qui concerne les manœuvres litigieuses, coups de frein intempestifs, déviations au freinage, tassements d'un adversaire dans un virage etc., elles sont souvent regrettables. Je ne trouve pas cela forcément très agréable à regarder. Néanmoins d'une part elles ont toujours existé, d'autre part la configuration des circuits actuels favorise ce genre d'actes plus ou moins fair-play.

Ce qui est surtout déplaisant à mon sens aujourd'hui, ce sont les dépassement "à la poussette" permis par les dégagements en asphalte autour des virages serrés (le prototype étant le premier freinage à Barcelone). Monsieur X arrive sur Monsieur Y à bride abattue, pousse toi d'là que je m'y mette, et l'autre est évidemment contraint de se déporter à l'extérieur. Je trouve ça assez horripilant. Cela dit, puisque la FIA ne veut plus que les coureurs roulent au delà des limites, j'imagine que c'est ou que ça va être interdit. Et paradoxalement je le regretterais puisque ce n'est pas très beau à voir, mais cela reste un dépassement...

Le problème est que de nos jours, il est devenu quasiment impossible de dépasser autrement qu'en forçant le passage. Même avec le soutien du DRS, il n'est pas évident de doubler en ligne droite. Il n'est malheureusement pas rare de voir des pilotes plus rapides d'une seconde par rapport à celui qui les précède et qui finalement restent bloqués derrière pendant 20 tours ou plus ... Une fois que le bouchon saute, soit suite à un dépassement ou la plupart du temps une rentrée aux stands dudit bouchon, on voit par contre la différence de rythme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grand Prix du MEXIQUE 2016 - 19/21   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grand Prix du MEXIQUE 2016 - 19/21
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grand Prix - Moscou - 2016
» grand prix de lyon 5 juin 2016
» [pays de la loire] Grand Prix Retro - 23,24 juillet 2016
» Grand Prix Bucharest + Irina Deleanu cup 2016
» Grand-Prix camions du castellet 2016 (14, 15 mai)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Village F1 :: Forums sur la F1 :: Grand Prix-
Sauter vers: