Le Village F1

Forum de la Communauté du village F1 / Garanti sans modération
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'art de perdre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
peterson

avatar

Messages : 505
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: L'art de perdre   Lun 10 Sep 2007 - 1:02

C'est Mamboo qui m'a donné l'idée de ce topic avec son débat sur le perdant du jour, Kimi Räikkönen !
Fut un temps où l'art de perdre en F1 était bien plus visible car les voitures né'taient pas, loin s'en faut, aussi fiables qu'aujourd'hui !
il n'était pas rare que le pilote champion du monde soit celui qui avait marqué des points dans la moitié des courses du calendrier ! Ce qui signifie qu'en ces temps héroïques, les pilotes passaient plus de temps à abandonner qu'à voir la ligne d'arrivée ! C'était souvent injuste, funeste, agaçant au plus haut point ... mais c'est peut-être aussi ce qui rendait ce sport aussi "esthétique" (au sens grec du terme) !
Je me souviens de Damon Hill bien sûr, perdant magnifique du GP de Hongrie 1997, ou même de Jean-Pierre Jarier, grand cavalier du GP du Canada 78, et qui après avoir écrasé ses concurrents (Andretti compris) dut rendre les armes ...
Je me souviendrais, si j'avais pu les suivre en direct, des abandons de Ronnie Peterson, perdant magnifique de la saison 73 ! Cette année là, le grand suédois s'octroie plus d'une pole sur deux, mais termine rarement ses courses ... au Brésil, c'est une roue mal fixée qui le fait abandonner (6è tour), en Belgique une sortie de piste, pire encore, en Suède, lors de SON GP, il se fait souffler la victoire dans l'avant-dernier tour en raison d'une crevaison lente !
Des années plus tard, Senna devait vivre les mêmes scénarii affligeants mais au combien touchants, au volant d'ailleurs d'une voiture qui reprnait les couleurs (noir et or) et la marque de celle de Peterson : s'élançant plus souvent que n'importe qui de la pôle, le brésilien dut bien mal récompensé de ses efforts ... avant ce funeste GP de Monaco 88, qui le vit partir à la faute (par la faute d'on sait qui) juste avant le tunnel, Senna était l'un de ces "beautiful losers" ! lui aussi, comme les autres avant lui, devait se retirer de sa voiture avec cette allure magnifique, digne mais profondémment déçue de ces perdants .. et rentrer à pied, le casque à la main, en saluant la foule ... mais après ce GP, Senna décida de ne plus perdre. Il devint trois fois champion du monde, mais il perdit un peu de cette aura très spéciale qu'ont les perdants magnifiques ... et d'ailleurs , la F1 était en train de changer, en 88 les McLaren n'abandonnaient presque pas (sauf en Italie), et le fait qu'elles soient enfin parvenu à réaliser un doublé anthologique sur ce circuit myhtique entre tous, ne fait que renforcer l'idée que les perdants n'ont plus aujourd'hui la même allure qu'avant ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bruno



Messages : 19
Date d'inscription : 06/09/2007
Localisation : Betelgeuse

MessageSujet: Re: L'art de perdre   Lun 10 Sep 2007 - 6:33

perdre.
c'est la chose la plus difficile qui soit. à condition de le faire la tête haute.
sans chercher d'excuses. même s'il y en a.
oui tu as raison. j'ai vu et ressentis des moments forts depuis tout ce temps.
Lauda au Mont Fuji en 1976. alors que Forghieri lui dit "on va dire qu'il a eu un probleme sur la voiture" et Lauda qui répond "non. la voiture va très bien. c'est moi qui arrête"
bien sûr, ça on l'avaient pas en direct. mais c'est bizzare. quand j'ai vu Lauda s'arrêter ce jour là. je me suis dis "il arrête"

ça aussi ça fait partie des grands moments de la F1.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoschurri

avatar

Messages : 2483
Date d'inscription : 01/09/2007
Localisation : Ardèche

MessageSujet: Re: L'art de perdre   Lun 10 Sep 2007 - 9:17

bruno a écrit:
perdre.
c'est la chose la plus difficile qui soit. à condition de le faire la tête haute.
sans chercher d'excuses. même s'il y en a.

Par contre, il est important d'en retirer des raisons. Clin d'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pieyre
Tout Puissant
avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27

MessageSujet: Re: L'art de perdre   Lun 10 Sep 2007 - 10:55

Plus proche nous, voir Mika Hakkinen abandonner au dernier tour du GP d'Espagne (j'y étais), le voir sortir de la voiture et laisser la victoire à MSC ou
meme son abandon à Monza en 1999 sur Tete à Queue.

Ou meme l'abandon de Schumacher à Suzuka en 1998, mettant un terme à sa folle remontée vers le titre mondial, le voir s'asseoir sur un muret, pensif, celui de Montoya aidé par Verstappel au Brésil..

Cela donnait une intensité dramatique aux course, une emotion presque plus importante qu'une victoire...

Pitié Max retire les aides au pilotage et debride les moteurs qu'ils petent un bon coup en course.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.levillagef1.fr
Renault

avatar

Messages : 1849
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: L'art de perdre   Lun 10 Sep 2007 - 11:04

Kimi en 2005 fut également dans ce cas, où Michael Schumacher dans ses 2 dernières courses de sa carrière.

Mais bon, il y en a d'autres qui en ont fait la collection. Rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.fedora-fr.org/renault
peterson

avatar

Messages : 505
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: L'art de perdre   Lun 10 Sep 2007 - 11:38

Ah vous voyez !
rien ne vaut l'esthétique du pilote qui a fait le pus dur, qui abandonne et se tient pensif, près de sa voiture, le visage marqué et le casque en berne ! Large Sourire

PS : dans la très belle journée de sport-automobile d'hier, deux perdants magnifiques : Dale Earnhardt Jr et Scott Dixon ... et les deux, pourtant, répondaient très aimablement aux questions des journalistes ! Des mecs au fair-play impeccable ! Super
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9189
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 47

MessageSujet: Re: L'art de perdre   Lun 10 Sep 2007 - 11:41

Martial a écrit:
GP du Portugal 1958

Avant dernier tour, Moss est en tête suivit à distance par Hawthorn et Lewis-Evans.
Avant que Hawthorn ne passe la ligne d'arrivée pour l'avant dernière fois, il aperçoit une Vanwall dans ses rétros et pense qu'il s'agit de Lewis-Evans alors que c'est Moss qui avait donc pratiquement un tour d'avance.
Hawthorn entame donc son dernier tour et sous la pression effectue un tête-à-queue et cale ! Pour son malheur la piste est en montée. Moss, qui effectue son tour d?honneur, le voit et lui conseil de faire demi-tour et de faire redémarrer sa Ferrari en utilisant le trottoir bordant la piste. Hawthorn parvient donc à refaire partir son moteur et reprends la piste et termine donc deuxième.

Mais les commissaires de courses veulent disqualifier Hawthorn pour avoir pris la piste à contre sens. Stirling Moss prend alors la défense de son compatriote en expliquant qu?il était bien à contre sens mais pas sur la piste ! Hawthorn est donc finalement classé deuxième.

Ce geste sportif de Stirling Moss va lui coûter le titre de Champion du Monde ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laetitia

avatar

Messages : 770
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 32
Localisation : Colmar

MessageSujet: Re: L'art de perdre   Lun 10 Sep 2007 - 11:42

comment réagissez De Cesaris quand il abandonnait?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
peterson

avatar

Messages : 505
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: L'art de perdre   Lun 10 Sep 2007 - 11:45

Laetitia a écrit:
comment réagissez De Cesaris quand il abandonnait?
La question à se poser dans son cas c'était plutôt : "Comment De Cesaris réagissait-il quand il arrivait à l'arrivée ? " Large Sourire
Je me souviens de plusieurs cabrioles impressionnantes de cette tête brûlée, durant la saison 1981 : et je crois que sa première réaction était alors de se sentir soulagé ... d'être vivant !
Par la suite, on l'oublie trop souvent, Cesaris s'est souvent porté aux avants-postes, notamment lors de la saison 83 (Long Beach et Spa particulièrement) et il est passé tout près de l'exploit avec son élégante Alfa-Romeo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laetitia

avatar

Messages : 770
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 32
Localisation : Colmar

MessageSujet: Re: L'art de perdre   Lun 10 Sep 2007 - 11:47

Loyola a écrit:
Martial a écrit:
GP du Portugal 1958

Avant dernier tour, Moss est en tête suivit à distance par Hawthorn et Lewis-Evans.
Avant que Hawthorn ne passe la ligne d'arrivée pour l'avant dernière fois, il aperçoit une Vanwall dans ses rétros et pense qu'il s'agit de Lewis-Evans alors que c'est Moss qui avait donc pratiquement un tour d'avance.
Hawthorn entame donc son dernier tour et sous la pression effectue un tête-à-queue et cale ! Pour son malheur la piste est en montée. Moss, qui effectue son tour d?honneur, le voit et lui conseil de faire demi-tour et de faire redémarrer sa Ferrari en utilisant le trottoir bordant la piste. Hawthorn parvient donc à refaire partir son moteur et reprends la piste et termine donc deuxième.

Mais les commissaires de courses veulent disqualifier Hawthorn pour avoir pris la piste à contre sens. Stirling Moss prend alors la défense de son compatriote en expliquant qu?il était bien à contre sens mais pas sur la piste ! Hawthorn est donc finalement classé deuxième.

Ce geste sportif de Stirling Moss va lui coûter le titre de Champion du Monde ?

autre temps, autres moeurs Déçu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9189
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 47

MessageSujet: Re: L'art de perdre   Lun 10 Sep 2007 - 11:55

Laetitia a écrit:
comment réagissez De Cesaris quand il abandonnait?

Il allumait un clope comme après l’amour, avec le sentiment d’avoir honoré son contrat. Mr Green

PS : J'aime assez Andrea et ses tics Super
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
peterson

avatar

Messages : 505
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: L'art de perdre   Lun 10 Sep 2007 - 11:57

Un pilote émminemment sympathique !
Le genre de pilotes qui ne passerait même pas les tests d'essais dans la F1 contemporaine ... Roulement des yeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9189
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 47

MessageSujet: Re: L'art de perdre   Lun 10 Sep 2007 - 12:01

Il avait plus que ses entrés chez le n°1 mondial de la tabagie, même aujourd’hui cela peut aider Mr Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
F1spirit



Messages : 312
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: L'art de perdre   Lun 10 Sep 2007 - 13:56

l'art de perdre.... un beau sujet de philosophie merci peterson

pour moi il fait partie de l'émotion de la victoire car sans défaites, la victoire pour un fan ou un pilote n'est pas la même.
Un exemple clair:
j'ai supporté schumacher et de 1997 au gp de belgique 2000, ses victoires furent pour la plupart belles. Résultat? un championnat gagné.
la suite? 3 championnats gagnés à la suite et aucune émotion.
puis 2005-2006, 2 échecs, deux beaux championnats.

évidemment concernant l'art de perdre de schumacher lui- même, vous savez tous ce qu'il en est c'est- à- dire un zéro pointé hormis quand son vainqueur ne présente pas de danger alors il peut se montrer chic (alesi au canada 1995).
c'est bien sûr très regrettable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rennesman

avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 10/09/2007
Age : 41

MessageSujet: Re: L'art de perdre   Lun 10 Sep 2007 - 17:20

peterson a écrit:
Laetitia a écrit:
comment réagissez De Cesaris quand il abandonnait?
La question à se poser dans son cas c'était plutôt : "Comment De Cesaris réagissait-il quand il arrivait à l'arrivée ? " Large Sourire
Je me souviens de plusieurs cabrioles impressionnantes de cette tête brûlée, durant la saison 1981 : et je crois que sa première réaction était alors de se sentir soulagé ... d'être vivant !
Par la suite, on l'oublie trop souvent, Cesaris s'est souvent porté aux avants-postes, notamment lors de la saison 83 (Long Beach et Spa particulièrement) et il est passé tout près de l'exploit avec son élégante Alfa-Romeo !

Il me semble qu'il a le record du nombre de voitures "abimées" en une saison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sephiroth

avatar

Messages : 360
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: L'art de perdre   Lun 10 Sep 2007 - 17:56

Loyola a écrit:
Martial a écrit:
GP du Portugal 1958

Avant dernier tour, Moss est en tête suivit à distance par Hawthorn et Lewis-Evans.
Avant que Hawthorn ne passe la ligne d'arrivée pour l'avant dernière fois, il aperçoit une Vanwall dans ses rétros et pense qu'il s'agit de Lewis-Evans alors que c'est Moss qui avait donc pratiquement un tour d'avance.
Hawthorn entame donc son dernier tour et sous la pression effectue un tête-à-queue et cale ! Pour son malheur la piste est en montée. Moss, qui effectue son tour d?honneur, le voit et lui conseil de faire demi-tour et de faire redémarrer sa Ferrari en utilisant le trottoir bordant la piste. Hawthorn parvient donc à refaire partir son moteur et reprends la piste et termine donc deuxième.

Mais les commissaires de courses veulent disqualifier Hawthorn pour avoir pris la piste à contre sens. Stirling Moss prend alors la défense de son compatriote en expliquant qu?il était bien à contre sens mais pas sur la piste ! Hawthorn est donc finalement classé deuxième.

Ce geste sportif de Stirling Moss va lui coûter le titre de Champion du Monde ?
Ce genre de geste lui a sans doute coûté un titre de champion du monde qu'il méritait mais lui a valu une place toute particulière dans le coeur des passionnés.

Cette histoire est géniale!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sephiroth

avatar

Messages : 360
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: L'art de perdre   Lun 10 Sep 2007 - 18:01

L'art de perdre, c'est parfois également celui de laisser la victoire à un concurrent que l'on estime.

Ainsi Fangio offrit à Moss une victoire historique à Aintree, mais refusa toujours de l'avouer.

Dans un autre style, le geste chevaleresque de Coultard envers son équipier fin 97 et début 98 ont contribué à forger (ou renforcer, pour les plus observateurs) son image de gentleman bien qu'ils lui coutèrent cher au sein de McLaren.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
peterson

avatar

Messages : 505
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: L'art de perdre   Lun 10 Sep 2007 - 18:28

dans le cas de Coulthard , ça lui a coûté très cher en effet ... deux victoires consécutives laissées à Hakkinen, et le finlandais qui prend enfin confiance (façon Mansell 85-86) !
Coulthard n'a pas été chevaleresque comme Moss ou Fangio, il a surtout été naïf dans cette histoire ... Roulement des yeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bruno



Messages : 19
Date d'inscription : 06/09/2007
Localisation : Betelgeuse

MessageSujet: Re: L'art de perdre   Lun 10 Sep 2007 - 18:32

Laetitia a écrit:
Loyola a écrit:
Martial a écrit:
GP du Portugal 1958

Avant dernier tour, Moss est en tête suivit à distance par Hawthorn et Lewis-Evans.
Avant que Hawthorn ne passe la ligne d'arrivée pour l'avant dernière fois, il aperçoit une Vanwall dans ses rétros et pense qu'il s'agit de Lewis-Evans alors que c'est Moss qui avait donc pratiquement un tour d'avance.
Hawthorn entame donc son dernier tour et sous la pression effectue un tête-à-queue et cale ! Pour son malheur la piste est en montée. Moss, qui effectue son tour d?honneur, le voit et lui conseil de faire demi-tour et de faire redémarrer sa Ferrari en utilisant le trottoir bordant la piste. Hawthorn parvient donc à refaire partir son moteur et reprends la piste et termine donc deuxième.

Mais les commissaires de courses veulent disqualifier Hawthorn pour avoir pris la piste à contre sens. Stirling Moss prend alors la défense de son compatriote en expliquant qu?il était bien à contre sens mais pas sur la piste ! Hawthorn est donc finalement classé deuxième.

Ce geste sportif de Stirling Moss va lui coûter le titre de Champion du Monde ?

autre temps, autres moeurs Déçu


1954: au moment de repartir lors de son dernier arrêt, la 375 Plus de Trintignant/Gonzales. le démarreur s'en fou.
la Ferrari n° 4 est couverte de mécanos.
à l'arrivée un journaliste va voir le directeur de Jaguar, et lui dit:
"tu peux porter réclamation. seul trois hommes ont le droit de travailler sur la voiture" et l'Anglais lui répond:
"ils ont mener toute la course. c'est eux les vainqueurs"


tu disais comment Leatitia? ? ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sephiroth

avatar

Messages : 360
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: L'art de perdre   Lun 10 Sep 2007 - 19:16

peterson a écrit:
dans le cas de Coulthard , ça lui a coûté très cher en effet ... deux victoires consécutives laissées à Hakkinen, et le finlandais qui prend enfin confiance (façon Mansell 85-86) !
Coulthard n'a pas été chevaleresque comme Moss ou Fangio, il a surtout été naïf dans cette histoire ... Roulement des yeux
Sur l'instant, c'était quand même un beau geste.

Mais rétrospectivement, c'était effectivement naïf. L'Ecossais a d'ailleurs admit dans une interview que si c'était à refaire, il ne laisserait peut-être pas passer son équipier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FORZA MASSA

avatar

Messages : 1640
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 29

MessageSujet: Re: L'art de perdre   Dim 23 Sep 2007 - 0:10

Autre geste chevaleresque, celui de ce pilote qui, après avoir dominé la course de bout en bout revient sur Fangio a quelques tours de la fin, sans le dépasser. La raison? "On ne prend pas un tour à Fangio" répondra-il. Clin d'oeil

Par contre, pas moyen de me souvenir de quel pilote il s'agit Caché
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renault

avatar

Messages : 1849
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: L'art de perdre   Dim 23 Sep 2007 - 0:34

Mike HAWTHORN, France 1958, dernier grand prix du Mæstro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.fedora-fr.org/renault
FORZA MASSA

avatar

Messages : 1640
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 29

MessageSujet: Re: L'art de perdre   Dim 23 Sep 2007 - 10:47

Merci Clin d'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'art de perdre   Lun 24 Sep 2007 - 16:11

sephiroth a écrit:
peterson a écrit:
dans le cas de Coulthard , ça lui a coûté très cher en effet ... deux victoires consécutives laissées à Hakkinen, et le finlandais qui prend enfin confiance (façon Mansell 85-86) !
Coulthard n'a pas été chevaleresque comme Moss ou Fangio, il a surtout été naïf dans cette histoire ... Roulement des yeux
Sur l'instant, c'était quand même un beau geste.

Mais rétrospectivement, c'était effectivement naïf. L'Ecossais a d'ailleurs admit dans une interview que si c'était à refaire, il ne laisserait peut-être pas passer son équipier.

Poure le GP d'Australie 1998, on vat pas pouvoir apeler ça un beau geste ! Non
C'était tout bonnement une consigne d'équipe... A l"epoque, certins apelé ça un "gentleman agriment" ! ha lol je me marre !
Et c'est les meme gen qui ont gueulé après l'histoire Ferari en Autriche !
Aus 97 : celui qui est en taite au premié virage gagne la course ! c de la course ça ?
Foutage de perruque oui !


Dernière édition par le Lun 24 Sep 2007 - 16:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
peterson

avatar

Messages : 505
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: L'art de perdre   Lun 24 Sep 2007 - 16:14

Tout à fait d'accord ! C'était une consigne d'équipe ! Et il faut donc se souvnenir que même une écurie comme McLaren, souvent citée en exemple en matière de concurrence entre ses pilotes, s'y est abaissée !
Par contre, c'était : Jerez 97, et Australie 98 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'art de perdre   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'art de perdre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comment éviter de perdre un leurre ?
» Changement de couleur sans perdre la teinte d'origine c'est possible.
» Comment perdre son temps....
» pour eviter de perdre vos points
» Aider a perdre le poil d'hiver

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Village F1 :: Forums sur la F1 :: d'Hier-
Sauter vers: